samedi 22 décembre 2012

OU ETAIT NOTRE IDENTITE NATIONALE?

De la 5 ème puissance du monde

A laissé Janique (il y a 8 ans) avec un nourrisson et une enfant de 4 ans vivre sous une tente pendant UN AN à la vue et au su de tout un village ariègeois?

Ou était :

Notre FRATERNITE

Les assistantes sociales,
La protection à l'enfance,
La gendarmerie,
Le maire
Le Curé
Le Président du Conseil Général
Les Resto du Cœur
EMMAUS
Le Secours Populaire
Les grand-mères
Les Tantes

Surtout que l'enfant de 4 ans n'était pas le sien mais celui de son compagnon incarcéré pour violence conjugale , ou était la Protection à l'Enfance.

Espérons que FR3 a pris toutes les précautions juridiques sur les dires de Janique !!!

Déjà plus de 8 ans de galère pour cette MERE COURAGE qui m'a bouleversé à l' aube de mes 70 ans.

Vu le 21 décembre sur FR3 Les MERES COURAGES à 23h30

samedi 15 décembre 2012

Le 1er budget de la France

 Pour ce résultat?
 
Le dernier classement international est tombé mardi 11 décembre : la catastrophe est là. Les élèves français ne savent plus lire correctement.



  • La qualité de notre école primaire a tellement baissé, qu'à l'entrée en sixième 40 % des élèves ne savent ni lire, ni écrire correctement.
  • Selon les études, entre 4 % et 30 % de nos enfants sont totalement illettrés.

interpellez directement vos enseignants : ils existent des moyens d'éradiquer l'illettrisme à l'école !

Les élèves français arrivent au 29e rang. Nous sommes maintenant en dessous de la moyenne de l’OCDE. Nous avons chuté de deux places cette année, après en avoir perdu six avant. Jusqu’où allons-nous laisser sombrer nos écoliers ?


Simplement en inscrivant dans la loi la nécessité d'utiliser des méthodes nouvelles  pour apprendre à lire et à écrire au 40% de réfractaires.

Car si nos élèves sont si nuls en lecture, qu’ils abandonnent le test avant la fin, qu’ils n’osent pas répondre, ce n’est pas parce qu’ils ont peur de se tromper, c’est simplement parce qu’ils n’arrivent pas à déchiffrer ce qu’ils ont sous les yeux. Voilà la vérité!


Dans nos classes, certains élèves ne connaissent même pas toutes les lettres de l'alphabet à leur arrivée en sixième !


Sur les 26 pages du nouveau projet de loi, il n'y a AUCUNE ligne sur le retour de la médecine scolaire, des psychothérapeutes et de l'augmentation du nombre des RASED.
 
Cela fait depuis 1947 que la méthode globale a été inventée, elle est incompatible pour 15% des enfants.

Depuis cette dâte la France a instruit des millions d’ingénieurs et de chercheurs ...


  • Le secret de nos voisins pour vaincre l'illettrisme
    La Grande-Bretagne vient de remonter de la 19e à la 11e place. Huit places gagnées en six ans !

    Comment a-t-elle réussi ce
    miracle ?

  • Simplement en inscrivant dans la loi une obligation de résultats aux enseignants en primaire.
Une victime de la méthode globale de 70 ans


vendredi 7 décembre 2012

Les Portes du Tarn (Suite)



Le futur parc d'activités «Les Portes du Tarn» créé en juin 2009 sur la commune de Saint-Sulpice et Buzet avec pour partenaires le Conseil Général du Tarn et la Communauté de Communes Tarn-Agout. 
Buzet et St sulpice a trouvé encore des nantis obscurantistes (« Jamais dans mon Jardin ») qui craignent pour leur tranquillité en ce temps de crise, avec un urgence de ré-industrialisation compétitive pour notre pays, apparemment Buzet ne fait plus partie du projet initial. 

Les 411hectares initiaux de l'étude sont devenus 242h du projet en 2009, il ne reste du projet que 200 hectares disponibles, identifiés comme Zone d'Intérêt Régional par le Conseil Régional Midi-Pyrénées et 400 h en réserve. 
Idéalement situés en bordure de l'autoroute,d'une voie ferrée à 30 km de Toulouse qui devraient générer 2000 à 4000 emplois . 

un échangeur autoroutier

Il manque juste un détail de 17 millions d'euros : un échangeur autoroutier qui enjamberait également la voie ferrée Saint-Sulpice-Toulouse. Depuis la création de l'A68, il y a 20 ans, ce fameux échangeur n° 5 joue l'Arlésienne, il est toujours aux abonnés absents.

Les St Sulpiciens n'en ont plus besoin depuis qu'une étude municipale leur a révélé que le trafic des poids lourds qui les perturbait, était à 80% local.

Thierry Carcenac, président du Conseil Général du Tarn rappelle à chaque réunion que l'engagement financier prévisionnel du département serait de 17 millions d'€, c'est environ 80 % du budget annuel du Conseil Général consacré aux routes.
«Nous avons déjà pré financé ce chantier à hauteur de 2 millions d'€ en 2012. En 2013, nous rajouterons 2,5 millions d'€». 

Le financement total par département de 17 millions d'€ n'est donc pas raisonnable, les futures entreprises qui s’implanteront dans la Zac financeront donc cette infrastructure routière qui sera intégrée dans le prix du m2 viabilisé, comme partout pour ce genre d'opération .

L'enquête d'utilité publique concernant l'échangeur et les nouveaux accès a St Sulpice par l'impasse du Rivalet et Av des Terres Noires devrait avoir lieu au deuxième semestre 2013. 
 
Attention cet échangeur impacte directement deux lotissements récents qui rendent son implantation problématique!!!

Les travaux en 2014 ? pour une livraison l'année suivante» Il ne restera plus alors qu'à accueillir les entreprises. 

La CCI du Tarn joue le rôle qui lui est dévolue dans le développement de ce parc d'activités à vocation industrielle nous précise Jacques Esparbié.
Une affirmation qui a pour première vocation à rassurer des commerçants et artisans du Tarn Ouest, qui ne se posent plus la question, car ils ont déjà la concurrence à leur porte, seuls quelques citoyens obscurantistes en service commandé agitent encore le drapeau noir pour défendre un petit commerce moribond à brève échéance!!!
L'enseigne Leclerc est toujours propriétaire de plusieurs hectares sur la zone d'activités, Intermarché et autres grands de la distribution sont sur les rangs, mais rien de bien concret jusqu'à présent et à courte échéance,au vu de leurs résultats et de leur prévisionnel d'exploitation. 

Thierry Carcenac concède bien volontiers que ce sera très certainement les prochaines générations qui connaîtront «Les Portes du Tarn» en pleine activité : «C'est un projet sur une durée de 20 à 25 ans, d'ici là, en effet, beaucoup d'eau aura coulé sous les ponts du Tarn.

Nous espérons que pour la France et notre Région, nos chômeurs et nos petits enfants n'auront pas à attendre 25 ans M Carcenac...

D'après un texte de R Bornia



samedi 1 décembre 2012

Que du bon sens


C'est la crise

l'argent manque

économisons l'énergie

commençons dés la nuit tombé

En fermant nos volets