samedi 28 décembre 2013

ZAC des Portes du Tarn (suite)




Les travaux d'analyse géologique à la hauteur du futur pont routier du barreau D888, Sortie N°5 ont commencé

Dominique RONDI SARRAT


 Sur la ZAC des Portes du Tarn ?


L'intercommunalité ne doit pas se limiter à une intercommunalité de gestion mais doit être le lieu pour l'élaboration d'un projet développement pour le territoire qui corresponde aux attentes et aux besoins des habitants ainsi qu'aux moyens financiers du territoire...


Un dossier majeur comme la ZAC des Portes du Tarn doit se construire en totale concertation avec les habitants. (198 hectares, 3290 emplois annoncés pour 2040)

Quelle analyse et quelle co-élaboration, le citoyen peut apporter à un projet de 87 millions d'€uros étalé sur 25 ans ?

Ce projet pour 2040 ne peut avoir qu'une dimension aéronautique...indéniable !!!
Pourquoi vouloir nous faire croire que nos concitoyens seraient en capacité de co-élaborer un tel projet, qui va générer des investissements industriels de +900 millions d'Euros ? Les industriels ont de multiples choix , ils choisiront toujours le plus facile et le moins cher ...en fonction de leur intérêt.

N'oublions pas qu'en 2009 lors de l'étude de faisabilité le besoin en zone activité régionale pour ce projet avait été estimé à 411 hectares, la crise l'a réduit à 198 hectares, la reprise économique souhaitable et urgente, risque donc de rendre nécessaire son extension à long terme.



lundi 23 décembre 2013

C'est la crise ou de l’incompétence




Les ruptures de stocks de produits CARREFOUR deviennent récurrentes depuis plusieurs mois ?

dimanche 22 décembre 2013

La tyrannie de la transparence


Tout citoyen devient un terroriste

qui s’ignore



En voulant transcrire le texte de loi qui régit les écoutes administratives en cas de soupçon de terrorisme, le texte de l’article 20 (ex-article 13) de la loi de programmation militaire est en effet allé beaucoup plus loin en y introduisant toutes les "infractions mentionnées à l’article 695-23 du code de procédure pénale", c’est-à-dire pratiquement tous les crimes et délits.



Autrement dit, tous les crimes et délits seront désormais traités comme les actes de terrorisme.
Concrètement, il deviendra possible, à partir de janvier 2015, si la loi n’est pas modifiée, de pénétrer dans votre ordinateur sans contrôle d’un juge si vous êtes soupçonné d’avoir téléchargé un fichier musical ou un film ou soupçonné de "fraude" ou de "piratage".
Juste par la volonté d’une "autorité administrative", c’est-à-dire d’un être humain anonyme, investi d’une autorité.
Jacques Attali

mercredi 18 décembre 2013

Le Plan RAIL inauguré


St SULPICE victime et bénéficiaire du Plan RAIL

La CGT Cheminots et les usagers râlent comme toujours ?




Des croissants, des pains au chocolat, du café, du jus d’orange et des drapeaux de la CGT.
Hier matin, en gare Saint Sulpice, une vingtaine de syndicalistes St Sulpiciens tenaient, à leur manière, à fêter, eux aussi, l’événement.
«Une grande partie du réseau régional aura été remise à neuf grâce à l’impulsion politique et financière du Conseil Régional Midi Pyrénées.
Les cheminots apprécient cet engagement fort et salvateur pour le ferroviaire à sa juste valeur»
Voilà pour les bons points. Mais, la CGT s’inquiète de 2 lignes TER : Montréjeau-Luchon et Rodez-Millau.
De même ce syndicat tire le signal d’alarme sur l’avenir des lignes de fret : «ces petites lignes sont essentielles pour rejoindre les entreprises éloignées du réseau principal, cette CGT est en retard d'un bon train, aucune entreprise digne de ce nom n'est capable de remplir plus de trois wagons au bord d'une petite ligne SNCF !!!
Un certain nombre d’entre elles ont du être abandonnées, faute de clients solvables désireux de prendre le train.
Côté usagers, depuis la réouverture de la ligne ce dimanche, les retards se multiplient «des semaines de rodage», pour le président régional de la SNCF.
Et que faire pour les St Sulpiciens Nord bloqués toutes les 10 minutes, 3 minutes par fermeture des deux seuls passages à niveau qui leur permet d'accéder au centre ville, aux commerces et aux écoles ?
Quant aux usagers grincheux , il faut leur rappeler que le prix de leur billet ne couvre que 30 % du coût total du fonctionnement du train.

Le reste relève de la dépense publique.

Nous sommes obligés de demander aussi à la SNCF de nous détailler le coût de 25.4€ du km qu’elle nous impute par convoi !

Démographie de St Sulpice


L’attractivité de St Sulpice pour TOULOUSE METROPOLE.



Cette aire urbaine gagne 20 000 habitants chaque année... Et les villes moyennes en profitent...



La cote de la Ville rose ne faiblit pas dans le cœur des Français, qui, non contents de la plébisciter comme cité idéale, sont toujours aussi nombreux à choisir de s’y installer.
Selon l’enquête dévoilée, hier, par l’Insee et l’agence urbaine de l’agglomération toulousaine (AUA/Toulouse), notre démographie continue de croître de façon «exceptionnelle». 
 
À un rythme qu’aucune autre grande ville ne peut suivre.


Claude Raynal, maire de Tournefeuille et président de l’AUA/Toulouse, veut y voir les fruits de la politique publique, qui a su accompagner intelligemment la réussite de sa principale industrie, l'aréonautique avec AIRBUS, autour des enjeux de liaisons routières, des transports ou de la décentralisation universitaire.

Les territoires intermédiaires ont subi la pression démographique sans structuration et aucun accompagnement, ces nouveaux pôles comme l’Isle-Jourdain dans le Gers ou Saint-Sulpice dans le Tarn, et sont des villes qui peine à offrir de très bons niveaux de services.
 
Des atouts qui séduisent aussi de plus en plus de Toulousains qui préfèrent aller vivre dans ces villes moyennes.

Jean-Paul Grouthier se permet d'affirmer « pas nécessairement pour les loyers, dont les écarts ne sont pas si importants , ne serait-ce que parce qu’il y a autant d’HLM au centre de Toulouse qu’ailleurs»... C'est faux !!!

Un retour choisi vers des cités tranquilles, c'est plutôt des cités « dortoir », dont la seule animation vient de leur progéniture, qu'il faut garder, scolariser et s'occuper au quotidien .

La campagne se résume à un mitage de micro-lotissements cauchemars ?
Cela tombe bien en Midi-Pyrénées, il y a paraît-il encore beaucoup de places, pour de telles horreurs !

Toulouse ne fait plus d'ombre à ses «petites» voisines, il en profite très largement sans jamais rien payer...

D'après un texte de Gilles-R. Souillés

Municipales 2014 (suite)


REDYNAMISONS ST SULPICE

Nouvelle liste pour les Municipales de 2014 ?

Amir Mekhaeil, chef d’entreprise, secrétaire national du Nouveau Centre en charge des jeunes actifs et responsable de l’association Jeunes de France en Midi-Pyrénées a annoncé, dimanche soir, qu’il se retirait de la prè-liste conduite par Nicolas Bouteselle pour les prochaines élections municipales.

Aujourd'hui il se lance.

Bienenue a lui et a ses colistiers.

samedi 14 décembre 2013

Municipales (Suite)

Réponse au bulletin N° 1 de la liste 

« Donner une Énergie d'Avance à Saint-Sulpice »

« La Zac des Portes du Tarn »


Le projet de la SPLA81

  • 3290 emplois (en augmentation de 1290) d'ici 25 ans, soit pour 2040 …
  • Activités industrielles, tertiaires, agricoles.... c'est insensé ?
  • Un échangeur N°5 sur l'A68 qui doit être entièrement repensé ?
  • Un pont et une route pour accéder à la D888 ?
  • Une Aire de covoiturage, une navette Gare de St Sulpice/Zac/ (gare de Roqueserière) ?
  • Un pont pour véhicules légers -3t5 ?

    * 87mds € : Financés par la SPLA 81 sur financement public.
    * 15mds € : pour l’échangeur N°5 financé par le Conseil Général du Tarn. Ce sera plus proche de 30mds €, compte tenu que le pont actuel est inutilisable (cause lotissement des Rudelles).
    * 8.3mds € pour le pont léger d'Aldi pour désenclaver St Sulpice Nord, financé par un crédit relais à long terme par SPLA81 à la Mairie de St Sulpice...
    * 43 projets similaires sont dans les cartons, seuls 4 fonctionnent ? Tous les autres sont à l'abandon depuis de nombreuses années … encore des investissements coûteux qui se sont avérés inutiles (En Jacca, Eurocentre).


SUR L'EMPLOI :

Exiger la priorité à l'embauche pour les St Sulpiciens,
Cela a un parfum bleu marine ?
Mais pour cela il va falloir faire cesser la discrimination à l'embauche qui se pratique allègrement dans notre bassin d'emplois au vu et su de tous.... par nos créateurs de richesse et d'emplois !
Ou sont les centres de formation ?

L'URBANISATION :

L'existant est tellement prégnant que cela va être très difficile à moins de devoir repousser les murs ou d'empiéter sur les jardins

SUR LE SOUTIEN DE LA COMMUNE :

Qui paiera la NOTE en cas d'échec ?

Pourquoi parler déjà d’échec à 25 ans ? Nos 3 Zac actuelles sont-elles des échecs, vous ont-elles coûté un sou depuis leurs créations ?

SUR LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE DURABLE :

L'embranchement Fer est un outil indispensable pour réaliser le report MODAL très cher à nos écologistes, voilà un bon combat !
Il faut exiger un engagement plus fort du promoteur,
Se doter de moyens juridiques et humains pour assumer nos devoirs de contrôle du cahier des charges... Attention de ne pas faire fuir les clients !

Concernant les services ultra performants faites confiance aux entreprises, elles ont tous les services qu'il faut avec la CCI du Tarn et plein de Conseils en tous genres, bien plus compétents que vous... ils peuvent payer, nous non !

HABITANTS NE SONT PAS ÉCOUTÉS :

Vous allez inviter tous les habitants dès 2014 aux états généraux des Portes du Tarn ?

Quel âge auront les habitants qui vont daigner se déplacer en 2040?
Quelle réponse leur faire ?
Qui va s'implanter ?
vont-ils produire ?

Personne ne le sait, c'est bien trop tôt ?

A part les très grands groupes industriels et de distribution ( L’aviation avec 1500 commandes, la grande distribution).

PAS DE RÉPONSE POUR LES COMMERÇANTS ET ARTISANS

le maintien de leur niveau d'activité actuel ?

Déjà dès 2014 la SPLA81 va commencer à générer de l'emploi dans la construction des de la zone, les premiers à profiter des 87mds € d'investissement seront les artisans du BTP.

Et les commerçants de St Sulpice vont être les heureux bénéficiaires...des salaires de ces nouveaux clients.


L’AMÉNAGEMENT URBAIN EST DÉSÉQUILIBRÉ :

Sans aucun doute... Mais il va falloir faire avec L'EXISTANT.

Par contre les derniers développements de fin de mandat avec modification du PLU, doivent être gelés de toute urgence !!! c'est une aberration urbanistique... et c'est déjà à la commercialisation ?




vendredi 13 décembre 2013

De la dépense publique




LE TRANSPORT COLLECTIF DANS NOTRE RÉGION
EST PRIS EN CHARGE A 75%
PAR LE CONSEIL RÉGIONAL.


Vous n'assumez que 25% du coût de votre déplacement...

c'est de la dépense publique.


mercredi 11 décembre 2013

Voici le programe qui vous attend pour lundi prochain


 Pour les automobilistes et les transports en communs


La SNCF nous programe les fermetures de passage à niveau suivantes

05h53 14h18 Rodez
06h08 14h33 Carmaux
06h18 Carmaux 15h36 Mazamet
06h24 15h52 Carmaux
06h36 Mazamet 16h04 Rodez
06h51 Carmaux 16h05
07h01 Mazamet 16h08 Rodez
07h08 16h19 Rodez
07h09 17h03
07h15 17h08
07h17 Carmaux 17h24
07h36 Mazamet 17h36
07h43 Carmaux 17h46
07h50 17h50 Rodez
08h02 Galliac 17h58
08h08 18h07
08h15 Rodez 18h16
08h36 Mazamet 18h36
09h21 18h41
09h36 Mazamet 18h42
09h36
09h39 18h59
10h04 Galliac 19h08
10h22 Rodez 19h25 Rodez
11h36 Mazamet 19h26
11h39 19h36 Mazamet
12h03 Galliac 19h52
12h08 20h36 Mazamet
12h19 Rodez 20h47 Rodez
12h41 Carmaux 21h08
13h22 21h39
13h37 Mazamet 22h55 Carmaux
14h01 Galliac
14h08
Les trains en provenances de Toulouse entrant en gare de St Sulpice font que le passage a niveau de St Jean a une fermeture de 5 minutes a minima, pour tous les autres trains ce sera 3''.
Le passage a niveau de Citroen est lui limité a 3 minutes.
Ce tableau ne tient pas compte des convois de marchandise ou des convois haut le pieds

Pour nos jeunes élèves de Pierre SUC et St Jean le matin, il n'y aura que la solution de la passerelle de la Gare, pour arriver a l'heure...

mardi 10 décembre 2013

L'urgente réforme territoriale



Merci à l'association « St Sulpice Autrement » pour son initiative de nous offrir une conférence débat sur le thème de l'intercommunalité.

Qui s'est avéré une conférence/débat sur les réformes( dégraissage) en cours de notre mille-feuilles Territorial...

Nous étions peu nombreux, comme toujours !

Il manquait surtout des journalistes !

Elle nous concernait pourtant a tous.

Que nous ont appris les deux intervenants :

Que nos Territoires sont en débat depuis deux siècles et que leur simplification, leur regroupement ont toujours été combattus par nos notables élus qui défendaient avant tout leur pré-carré

Rien a changé !, les baronnies, les comtés et autres marquisats sont dans des mains républicaines, qui avec le cumul des mandats, ont bloqués toutes les réformes présentées au parlement.

Cela entretient des agents pléthoriques pour adouber nos assemblées territoriales et qui ponctionnent abusivement nos revenus inutilement !

Que nos communes auront très prochainement le périmètre de l'intercommunalité ou du Canton, que ces intercommunalités tendent à se regrouper à plusieurs afin de former des blocs d’administration concertés.

Les métropoles vont absorbé de nombreuse communes ( interdépartementales) vont hériter des prérogatives d'un Département.

A force de regroupement :

Rien ne pourra empêcher le regroupement de Départements ou même de Régions.

L’accélérateur de cette réforme va nous être imposé par la mise à plat de toute notre fiscalité, Nationale et Territoriale.

Par petites touches, la réforme avance, elle est prometteuse, les restrictions budgétaires la boostent...vers des synergies, des mises en commun, des économies .

Nous n'en verrons la fin qu'à échéance de 15 ans à minima nous affirme impuissant le commentateur?

La Situation financière actuelle de la France est-elle en mesure d'attendre 15 ans ?


jeudi 5 décembre 2013

Municipales


LE 2 JANVIER 2014


Ce blog publiera toutes les questions que les St Sulpiciens nous ont fait parvenir depuis 3 mois.

Continuez à nous transmettre vos revendications, vos suggestions et aspirations que vous voudrez voir réalisées d'ici 2020...

mardi 3 décembre 2013

peut mieux faire... travail insatisfaisant


Les Instituteurs à leur ministère
peut mieux faire... travail insatisfaisant

Éternels insatisfaits depuis 50 ans d’après un sondage Louis Harris Interactive que s'est offert le principal syndicat du primaire, le Snuipp .




Seuls 29% des sondés estiment que l’école est une priorité du gouvernement... Alors que Vincent Peillon affirme vouloir faire du primaire l’épicentre de sa refondation de l’école.
Sur le dossier très sensible des rythmes scolaires, les résultats interpellent : seuls 6% des sondés approuvent la réforme telle qu’elle a été conçue par le gouvernement (raccourcissement des cours l’après-midi, et classe le mercredi matin), mais 80% estiment que les rythmes scolaires doivent effectivement être revus : peut mieux faire... travail insatisfaisant.
Les instituteurs reprochent de ne pas avoir concrétisé sa promesse de donner «la priorité aux primaires» et de les avoir déçus.
Il réclame la suspension de cette réforme qui doit se généraliser l’an prochain et l’ouverture de discussions pour en définir «une autre» et, d’ici là, on abandonne les quatre jours et demi «dans les écoles qui le demandent» !
Il exige aussi un «budget encore plus ambitieux», afin notamment de réduire le nombre d’élèves par classe, de meilleures conditions de travail et de dégager trois heures hebdomadaires pour du travail en équipe.



Alors que tous les Parents de leurs élèves sont dans la rue pour réduire leur IMPÔT !

dimanche 1 décembre 2013

l'Ile aux Parents


 Comment parler pour que les enfants écoutent ?

Pour répondre à la demande de parents, l'association l'Ile aux Parents, met en place un nouveau groupe de parole de parents "Parler pour que les enfants écoutent" à St Sulpice un mardi par mois.

  mardi 3 décembre 2013 à 20h



Il reste quelques places, n'hésitez pas à vous inscrire par mail lileauxparents@gmail.com ou par téléphone auprès de Claire Selva 05 63 75 30 52 ou 06 80 71 27 71



Compliments

A l'agenda » BOUGE à St SULPICE(la POINTE) »

Bravo pour sa rubrique « bon à Savoir » de décembre...

sur l'économie de chauffage, le brûlage des déchets !

jeudi 28 novembre 2013

Débat pour les municipales


Liste Bleu Marine FN de Marc NERI

L'assistance était clairsemée, mais c'est habituel à St Sulpice...

la charte Bleu Marine interdit toute alliance avec une liste qui ne la prendrait pas comme sienne.

La liste est complète, mais que trois noms nous ont été révélés ?

La municipalité appliquera en premier pour ses aides sociales et logements sociaux, une préférence communale, puis Communauté de Communes, puis Départementale...

Freiner la démographie galopante qui asphyxie le centre ville ?

Aucun agent municipal qui partira en retraite ne sera remplacé ?

Sauf pour l'embauche de la Police municipale qui sera présente sur le terrain 7jours sur 7 et 365 jours par an... Combien ?

Elle sera ARMEE...

La Médiathèque aura une section d'ouvrages en Occitan avec agents référents parlant l’occitan ?

Les bureaux laissés libres par le déménagement de Citel la Zac de Cadeau devraient pouvoir servir comme locaux pour les associations de St Sulpice.

Le programme n'est pas pré-établi, elle a besoin de temps pour éplucher les comptes et les engagements à court et long terme dont elle va hériter ?


Débat pour les Municipales


Nous avons participé à une 1ère réunion publique de la liste de Gauche menée par Dominique RONDI SARRAT.


On nous justifie que c'est une liste de gauche qui porte des valeurs !

Le public ne s'est pas déplacé en masse, comme d'habitude à St Sulpice.

L’accueil est chaleureux, les ambitions affichées sont raisonnées et la démarche de provoquer le débat participatif avec un animateur a libéré la parole et est positif.

L’exercice est périlleux, les expressions sont souvent du domaine du fantasme ou de la méconnaissance inexplicable de ce que offre St Sulpice à ses Citoyens.

Le premier thème a porté sur : La voirie, les déplacements, la circulation, les poids lourds,  le cœur de ville, les activités, stopper la démographie.

La voirie, les déplacements :

Notre village est ancien, et les différentes municipalités n'ont pas estimé utile de prendre en compte le développement démographique et l'expansion de l'automobile.

L’accès au cœur de ville n'est viable que par l'axe de la D630 malheureuse coupé régulièrement 110 fois par jour par le passage à niveau de St Jean (entre 6h et 23h soit toutes les 10 ' 3'), et permet à St Sulpice Sud un accès direct unique à l'échangeur n°6 de A68 , Albi/ Toulouse et vers Lavaur ; St Sulpice nord ne peut accéder à Toulouse que par la 888 et demi échangeur N° 3 de A68. de Buzet.

Un pont est donc une urgence capitale pour désenclaver St Sulpice Nord... coût 9 mds €.

Le plus gros problème de la voirie de St Sulpice c'est sa largeur.

Insuffisante pour avoir des trottoirs praticables, du stationnement et une piste cyclable à moins de repousser les murs ou de rogner sur les jardins!

St Sulpice ne compte que quelques bouts d'avenues dignes de ce nom ( Av du Vacayrial, Av A Camus) et là encore les riverains n'ont pas d'autre solution que de garer leur véhicule n° 2,3 ou 4 sur les trottoirs ;

Et que dire des micros lotissements, le 17 impasses démunies raquettes !

Un mini bus est la disposition des St Sulpiciens dépourvus de moyen de déplacement pour aller en centre ville... à la demande !

Et là les nouveaux responsables de notre commune vont devoir faire avec L'EXISTANT, qui est lourd et qui va devenir coûteux à résoudre compte tenu des exigences du public présent .

La circulation, les poids lourds :

Trop de voitures et de poids lourds !

C'est pour l'essentiel nos propres voitures et nos activités qui génèrent le trafic poids lourd ( + desserte de Rabastens).

L’association des commerçants du centre ville devrait privilégier le parking de la rue du 3 Mars pour stationner leurs véhicules et ceux de leurs salariés afin de laisser les emplacements de parking en face de leur commerce pour leurs clients ...

Comment se déplacer depuis les Montamats, les Rudelles, les Al Rieu  4.6 km du centre ville?
Par quelles voies, les poids lourds de livraison de Camas, Ronco, Netto, carrefour, Aldi, Deldossi,Cemex Egenie, RAGT, Tousalon etc,etc  doivent-ils passer pour vous servir?

Cœur de ville

Notre cœur de ville n'a pas d’âme, on a aucune envie de venir si promener ?

Il ne faut pas exagérer non plus, sauf à privilégier les services de Toulouse :
le centre ville concentre tous nos médecins, dentistes, kinés, boucheries, charcuteries, coiffeurs, presse, café, hôtel, restaurant, fleuristes, boulangeries, dont certains se plaignent d'être sacrifiés par manque de client .

Un marché de plein vent le mercredi, déserté dés qu'il pleut trois gouttes, un lieu à couvert serait-il envisageable ?

Et le dimanche c'est un peut mort, car tout St Sulpice se retrouve en voiture à l'inaccessible (sic) centre sportif de MOLETRINCADE qui regroupe le Skate bord, vélo, la pétanque, le tennis le rugby, le foot et ses buvettes , les locaux de plusieurs associations sportives et culturelles.

Pour se promener nous avons les bords de l'Agout, le castela et son souterrain, le Syndicat d'initiative, ses expositions ouvert le dimanche par des bénévoles, le pont suspendu et le Séquestre.

Le soir, St Sulpice est victime comme partout de l’écran plasma et ses 152 chaînes à sa disposition avec des sujets de qualité pour tous les goûts...

les activités,

Elles sont nombreuses subventionnées chichement, animées par des bénévoles courageux, au vu des taux de remplissage des différents lieux qui sont toujours trop grands .

St Sulpice héberge une troupe de théâtre résidente la Compagnie du 4...


Stopper la démographie?

Pour rester entre soit, le village d'Asterix ?

Pour conserver, soit disant des terres agricoles, alors que la démographie actuelle est le fruit de la vente par les vieux St Sulpiciens de leurs terres agricoles, ils payent l'ISF et sont les principaux clients des 7 banques de St Sulpice... Il faut combien de millions € à gérer pour rentabiliser une agence ?

Combien de logements vides dans le centre de St Sulpice ?

Combien de terrains viabilisés sont disponibles dans le centre de St Sulpice ?

Vous voulez interdire aux propriétaires des parcelles de 2500m2, aujourd’hui connectées au tout à l’égout de faire une plus value substantielle sur la vente de 1000m2 (entre 138€ à 152 € du m2). ?

Il y a une fortune à faire pour ces heureux propriétaires St Sulpiciens... Vont-ils s'en priver ?




lundi 25 novembre 2013

Le Domaine de Belle Vigne à St Sulpice la Pointe


Un nouveau lotissement  cauchemars
 de Soulet


Nouveau lotissement cauchemar pour la ZAC des Portes du Tarn, 7 parcelles vont avoir une vue sur le talus végétalisé et l'avenue des Terres Noires qui va nous faire accéder au pont et au rond point de la 88 et de l’échangeur n° 5 de l'A68, a 138€ le m2...environ ?

Bonjour les nuisances ! voilà un lotissement qui va être coincé entre la ZAC des Terres Noires et la Zac des porte du Tarn !!! 0n renouvelle la même erreur que pour les lotissements des Rudelles et Al Rieu.

Les futures propriétaires ont intérêt à se renseigner sur le projet de La Zac des Portes du Tarn et sur les déboires que subissent les propriétaires des 2 lotissements lotis sous le futur échangeur N°5 de l'A68  un peu plus haut sur la Rte de Roqueserière !!

dimanche 24 novembre 2013

POUR LA SÉCURITÉ DE VOS ENFANTS






Dans votre voiture ou celle des autres !


56 % des accidents mortels de la route chez l’enfant se produisent lorsqu’il est passager d'une voiture.
Le plus souvent l’accident survient dans la voiture des parents, à proximité du domicile.



66 % des enfants ne sont pas ou mal attachés en voiture !
Or, dans une collision à 50 km/h, la violence de l’impact équivaut à la chute du 3ème étage d’un immeuble!
Le risque pour un enfant d’être tué est multiplié par 6 à 7 en cas d’éjection hors du véhicule.
S’il est projeté contre des zones rigides de l’habitacle (pare-brise, montants de porte, armatures des sièges avant…), les conséquences peuvent être mortelles dès 20 km/h pour lui et le passager avant !
C’est pourquoi il est absolument nécessaire d’attacher son enfant à l’aide d’un système de retenu adapté à son poids, à son âge et à sa morphologie.
Tout enfant de moins de 1.35m (12 ans) doit être placé à l'arrière sur un rehausseur.



Le port de la ceinture de sécurité est obligatoire et non négociable ou c'est 135€ et 2 points. 
 
Même pour un trajet de 200 mètres. C’est un réflexe à prendre : pas de démarrage tant que toutes les ceintures ne soient pas bouclées !



Trop de véhicules à St Sulpice ressemblent à des charrettes d'enfants à la sortie de nos établissements scolaires !

les anti-ZAC vont vous enfermer !


Citoyens de St Sulpice Nord LA GALERE APPROCHE


les anti-ZAC vont vous enfermer !



Pas de désenclavement des 2500 hab de St Sulpice Nord qui est URGENT (Cela commence dès le 13 Décembre 2013) pour leur accès en centre ville et à la zone commerciale des Terres Noires va devenir une galère .
Il va falloir trouver 7 millions d'€uros pour faire le pont entre Affelec et Aldi , vous le financez comment ?


Le contournement de St Sulpice n'est pas urgent, 80% des nuisances ne proviennent pas du trafic routier Castres/Montauban mais de nos propres activités...et de la desserte poids lourds de Rabastens !!!

Les derniers bolcheviks nous informent...


NPA du Tarn

 

Son opposition à la ZAC «  des Portes du Tarn »

Posté le 21 novembre 2013


A Monsieur le commissaire enquêteur dossier « Portes du Tarn »
Le comité NPA Vaurais, via une lettre ouverte adressée aux élus responsables du projet « Portes du Tarn », a dénoncé bien avant l’ouverture de l’enquête d’utilité publique, la mise en place de ce Grand Projet Inutile.
Il vise à perpétuer un type de société qui, loin de prendre en compte les besoins des populations concernées, développe à marche forcée, et pour le plus grand profit de leurs initiateurs, une croissance productiviste destructrice et des individus et de la planète, et cela sans que les habitants soient ni véritablement informés, ni bien entendu consultés.
Nous nous inscrivons donc dans cette consultation officielle pour réaffirmer notre opposition à ce projet.


Pour 2044
I 
1°  Le projet se veut « éco-industriel » responsable 
 Or, la plateforme multimodale prévue ne tient pas compte du fait que la liaison ferroviaire entre St-Sulpice et Montauban n’existe plus depuis 20 ans. Sur cet axe, le trafic sera donc assuré exclusivement par camions avec les nuisances qu’on imagine pour les villages traversés.
Il prévoit 45 hectares de plateforme de distribution embranchée fer. C’est donc un projet logistique d’une tout autre ampleur  qu’un simple embranché fer dans une ZAC. Le but est d’implanter un Opérateur ferroviaire de Proximité dont les nuisances seront bien plus lourdes, et qui obéit aux injonctions de « partenaires » tels que la Société Egenie (Boccalon) qui s’est déjà équipée d’un engin de tractage ferroviaire financé par l’état et la communauté européenne.

La Socamil cherche 58 ha pour déplacer son entrepôt et le service achats de son centre de distribution Leclerc de Tournefeuille... avec actuellement 350 salariés...
Vos militants de Sud, FO et Cgt vont apprécier votre solidarité !



2°  Le projet détruit 198 hectares de terres agricoles.
Est-ce pertinent alors que le nombre de ZAC aux alentours sont loin d’être pleinement exploitées ?  Il aurait fallu pour le moins un audit sur ces zones et ce par un acteur neutre et indépendant.
 A l’heure où la planète tout entière est sensibilisée à la consommation excessive des terres agricoles, quel sens donner à un projet se prétendant éco-responsable qui sacrifie 166 hectares de terres agricoles à forte valeur ajoutée ?
Ce ne sont pas les 22 ha de serres (dont on ignore qui les financera, pour quels débouchés et pour quel type d’agriculture) qui peuvent masquer une telle hérésie.
Des terres agricoles fertiles pour fabriquer des céréales gourmandes en eau et des élevages de chevaux de selle, c'est l'eau qui va manquer en été en 2044 !
Trouvez nous 58 ha dans le Tarn pour agrandir la Socamil ?

3°  Le contournement de St-Sulpice (18 millions d‘euros) prévoit la réalisation d’un échangeur N° 5  complet, alors que les échangeurs 4 et 6 offrent déjà un accès à l’A68 en direction de Toulouse. Pourquoi cet actuel passage de 4 à 6 ?
La création de cet échangeur 5 serait donc un projet plus ancien ?
Avec la sortie 5, l’autoroute rentre dans les normes autoroutières, s’inscrivant ainsi dans le droit fil de l’axe autoroutier Castres-Toulouse. Le prétendu désenclavement du Tarn devient ainsi un désenclavement payant.
A quand la fin de la gratuité Albi-Montastruc ? En réalité, le projet proposé par le SPLA81 (Société Publique Locale D’Aménagement) est avant tout une porte d’entrée pour la future ZAC.
 Le contournement nécessaire de St-Sulpice devrait uniquement consister à atténuer les nuisances provenant du trafic routier Castres-Montauban. Pas à  autre chose…
Le contournement de St Sulpice et l'accès Poids Lourds de Rabastens n'est pas urgent, 80% des nuisances ne proviennent pas du trafic routier Castres/Montauban mais de nos propres activités...
Par contre le désenclavement des 2500 hab de St Sulpice Nord est URGENT (Cela commence dès le 13 Décembre 2013) pour leur accès en centre ville et à la zone commerciale des Terres Noires ; il faut trouver 7 millions d'€uros pour faire le pont entre Affelec et Aldi , vous le financez comment ?
Le projet « Portes du Tarn » va à l’encontre des intérêts de l’ensemble des habitants de la CCTA  (Communauté des communes Tarn-Agout), tenus à l’écart des informations au prétexte que seules les communes de St-Sulpice, de Roqueserière et de Buzet sont directement affectées. Plus largement, il sera  nuisible sur un vaste secteur entre St-Sulpice et Montauban, tant sur le plan environnemental que sur le plan fiscal.
 C'est faux ! démontrez nous l'incidence fiscale qu'ont actuellement, sur les contribuables de la CCTA, les Zac de Cadeau, Gabor, Coquillous, Terres Noires, Rouch  ?



Vous n’apportez aucune réponse aux légitimes interrogations de nos concitoyens d'aujourd'hui , qui doit choisir pour celles de 2044 ? .
Combien serons nous  en 2044 ?



vendredi 22 novembre 2013

St Sulpiciens, votre responsabilité est engagée !

La Dépêche titre ce matin à la une


Le Harcèlement et le Racket à l’École



10% des élèves en sont victimes dans le cadre scolaire

Il y a donc dans nos écoles à ST SULPICE

200 enfants qui en souffrent au quotidien

c'est peut-être le vôtre...

que faites vous ?


Les harceleurs et les racketteurs sont nos enfants, c'est peut-être le vôtre ?

jeudi 21 novembre 2013

Un bon client pour la ZAC


La Socamil et ses 350 emplois vont quitter l'agglomération toulousaine

Implantée depuis 30 ans à Tournefeuille, la grosse centrale d’achat et plate-forme de stockage du groupe Leclerc va s’installer dans l’Aude ou à Montgiscard.

Voila un très bon client pour la ZAC des « PORTES DU TARN » surtout que le groupe a une réserve foncière sur la zone, et un embrancher FER !!!

Cela commence bien ?



Une défection anticipée


Amir Mekhaeil, chef d’entreprise, secrétaire national du Nouveau Centre en charge des jeunes actifs et responsable de l’association Jeunes de France en Midi-Pyrénées a annoncé, dimanche soir, qu’il se retirait de la prè-liste conduite par Nicolas Bouteselle pour les prochaines élections municipales.



Ce sont ses absences répétitives et de longue durée pour des raisons professionnelles, sa non présence sur le terrain qui motive sa décision.
Sa concertation avec les commerçants, les chefs d’entreprise et les élus de notre ville, ainsi que son expérience professionnelle lui ont permis de soumettre à M. Bouteselle et à son équipe un projet économique.
L’éloignement de M. Bouteselle du terrain, des attentes des St-Sulpiciens et son manque de clarté, la manière dont il mène son équipe et sa campagne ne correspondent pas à son engagement, c’est pourquoi il a décidé de quitter sa liste».
Il poursuit : «Nous sommes 4 personnes pressenties à avoir choisi de quitter cette liste».
Nicolas Bouteselle absent !!! L'entourage de Nicolas Bouteselle nous communique qu’Amir Mekhael ne peut pas quitter une liste qui n’est pas encore constituée et qui ne sera connue qu’au mois de janvier.
Se retirer, le faire savoir et dire le pourquoi est une démarche démocratique et citoyenne.

La liste de gauche communique


Dominique RONDI SARRAT

cadre au Conseil Régionale Midi-Pyrénées

A réuni sous sont nom toutes
les forces de gauche de St Sulpice la Pointe.

Ces forces de gauche sont antagonistes sur le terrain au quotidien

Et les voilà réuni a l'occasion d’Élection Municipales.

Elle nous distribue un tract ce mercredi matin sur le marché.

Que dit-il :

Le 23 Mars prochain, vous allez élire une nouvelle équipe municipal et, en même temps, pour la première fois, les représentants de Communauté de Commune Tarn-Agout. Ce moment représente une étape déterminante pour chaque citoyen de la cité.

Surtout que dans 6 ans nous élirons sûrement un maire ou un président d'une entité qui réunira plus 15000 hab, soit un Cantons !!!

Vous faire partager mon ambition.

Nous attendons, pour nous faire une opinions, vous êtes une quasi inconnue pour la majorité des St Sulpiciens !!!

Renouer le dialogue avec les habitants est une de mes priorités.

Renouer va être difficile car dans cette ville, les forces politiques n'ont dialogués qu'entre eux et en petits comité trié sur le volet depuis 12 ans !!!

L'ouverture, le rassemblement et la concertation sont des valeurs qui guident ma démarche .

L'ouverture, le rassemblement et la concertation ne c'est jamais concrétisé sur terrain par toute les forces de gauche qui vous accompagne  ?

Je m'engage à rassembler toutes le énergie, toutes les forces de progrès qui partage les mêmes valeurs : de solidarité, cohésion sociale, participation citoyenne et de développement durable.

Nous constaterons cela le Mardi 26 Novembre 2013 lors de votre débat publique salle René CASSIN !!!

Balhem un vam novèl a Sant Sulpici

El cuerda es una mica mol grusa!!!

Est inactifs pour le moment?