vendredi 31 janvier 2014

LA 4ème LISTE



«Saint Sulpice Bleu Marine».



C'est donc la 4ème liste qui se propose à nos suffrages !



Mon Programme est illégal :
c'est vrai, mais nous devons faire évoluer les choses.
On verra bien !



NOS PRIORITÉS ?
L’emploi, le commerce, l’artisanat, la fiscalité et la sécurité.
Dès mon élection je supprime la taxe sur les enseignes et l’affichage.
Je défends le commerce de proximité.
Concernant la ZAC des Portes du Tarn,
je suis pour mais je demande des garanties au cas où ce projet ne réussisse pas.
Ce n’est pas aux St Sulpiciens de payer les dettes.



NOTRE PROGRAMME ?



C’est un programme pour le peuple avec une priorité donnée aux Français.



Les aides accordées par le CCAS seront réservées aux «FRANCAIS» qui auront un critère important de respectabilité.

 Pouvez vous nous énumérer LES CRITÈRES IMPORTANTS DE RESPECTABILITÉ?



Pour les autres, ou tu rentres dans les clous ou tu gicles.

Comment vous les faites pour les « GICLER ».
C'est contraire à la loi, et vous serez condamné par les tribunaux et Frais et DI seront à la charge des contribuables...


En matière de sécurité ?

Nous embaucherons 2 policiers qui auront en charge également la jeunesse. Ils seront au contact des jeunes dans les associations.
La prévention doit se faire sur le terrain.

Nous désengorgeons le centre ville.
Notamment en créant, rue de la Loubatière, un parking fermé et réservé aux personnes travaillant en centre ville.

Nous baissons les impôts
Faire la chasse au gaspillage énergétique,
Il faut d'abord investir pour pouvoir réaliser des économies...

Diminuer les charges de fonctionnement.
La seule marge  de manœuvre qui nous reste, c'est de baisser l'offre pléthorique sportive et de ses nombreux locaux municipaux
Les idées pour y arriver ne manquent pas, il faut simplement de la volonté.


J'ouvre la mairie le samedi matin
En effet, ce ne sont pas les employés qui doivent décider des heures d’ouverture.
Les employés sont limités à 35h de présence hebdomadaire, il faudra fermer le lundi matin comme tous nos commerçants du centre ville.


En matière de culture.
Je souhaite privilégier le plus souvent des concerts de chansons françaises.
On a déjà du mal à remplir nos salles avec de la musique « NON-FRANCAISE »


Ce monsieur préconise donc que notre municipalité se fourvoie dans l'illégalité, compte tenu que notre République est gérée par des lois, et que tout dol mérite réparation, le budget va donc devoir provisionner des sommes importantes pour payer des avocats et des réparations.


POURQUOI faut-il qu'il remercie ses colistiers « d’avoir eu le courage de le rejoindre ».
Nous sommes une république constitutionnelle, qui vous garantit le droit de postuler à des mandats électifs. Il n'y a aucun courage à avoir pour cette fois -ci !!!
Ses postulats ne nous garantissent pas une grande mansuétude pour ses opposants à qui il refuse tout brevet de respectabilité, afin de les éliminer...


je n'ai pas honte d'être depuis fort longtemps au Front National»


Il n'y a pas à avoir honte d'être au Front National, il est à ce jour respectable, il est légaliste... jusqu'à quand ?



Cette déclaration est un suicide RÉPUBLICAIN !..

jeudi 30 janvier 2014

ZAC des Portes du Tarn( suite)





L'ECHANGEUR N°5 
 

Aux dernières nouvelles, les gestionnaires de cette Zac(Spla81) veulent
passer outre: aux recommandations de bon sens des commissaires enquêteurs au sujet d'un retrait de 100 mètres entre les infrastructures de l'échangeur n° 5 et les premières habitations, ce qui rend le pont actuel inutilisable (un échangeur complet au lieu-dit La FAGETIE est possible, mais plus cher)

Cette posture va pousser les riverains des lotissements des Rudelles et Al Rieu (forts des résultats de l’enquête) à une guérilla judiciaire qui va empoissonner l'atmosphère pour plusieurs années et que nous ne gagnerons pas, car ils vont souffrir un véritable dol.

Les jurisprudences récentes et successives n'incitent pas à l'optimisme ,malgré les assurances de nos juristes... Et là, la responsabilité de la ville de St Sulpice est engagée, pour permis de construire en zone autoroutière en toutes connaissances de cause, il y a manifestement eu tromperie de la part des promoteurs et défaut de conseil des Notaires.

Les travaux du barreau routier commencent sous 30 jours...

Bleu marine Marc Neri


Tête de liste


«Saint Sulpice Bleu Marine»


57 ans retraité de la gendarmerie, employé d'agence immobilière.




Ma liste est constituée de femmes et d’hommes qui se présenteront pour la première fois.
Je les remercie de me rejoindre.
Oui, je n’avance pas caché, je n’ai pas honte d’être depuis fort longtemps au Front National.



C'est donc la 4ème liste qui se propose à nos suffrages !

mardi 28 janvier 2014

ENJEUX DE SECURITE PUBLIQUE


Nos pompiers dans la détresse





Le capitaine Héberlé, chef du groupement sud, de souligner «le travail permanent réalisé par les chefs de centre et leur encadrement pour maintenir des effectifs suffisants dans les différentes centres.



Des centres souffrent d’un manque de personnel.



Le SDIS en 2012 et 2013 a organisé des manifestations d’information visant à attirer des candidatures de sapeurs-pompiers volontaires, notamment dans les zones rurales; fidéliser les pompiers volontaires en activité; favoriser la disponibilité en journée.



C'est donc important que toute la population, les employeurs publics et privés et nos élus locaux se mobilisent, c'est un enjeu de SÉCURITÉ PUBLIQUE !!!

Questionnaires (Suite)

28 JANVIER 2014

 
 
54 / TERMITES

L'obligation de déclaration des foyers infestés par les termites .

Dès qu’il a connaissance de la présence de termites dans un immeuble bâti ou non bâti (terrain nu), l’occupant de l’immeuble contaminé, ou à défaut le propriétaire, est tenu d’en effectuer la déclaration en mairie. Lorsque les termites sont présentes dans les parties communes d’un immeuble soumis à la loi sur la copropriété, la déclaration incombe au syndicat des copropriétaires.

Cette déclaration est adressée, dans le mois suivant les constatations, au maire de la commune du lieu de situation de l’immeuble par lettre recommandée avec demande d’avis de réception ou déposée contre récépissé en mairie.
Elle précise l’identité du déclarant et les éléments d’identification de l’immeuble. Elle mentionne également les indices révélateurs de la présence de termites et peut à cette fin être accompagnée de l’état relatif à la présence de termites. Elle est datée et signée par le déclarant.


Obligation est faite aux communes de mettre en œuvre tous les moyens de lutte contre les termites

Outre la gestion des déclarations obligatoires, les communes déterminent les périmètres de lutte contre les termites.

Délimitation des périmètres de lutte .

Les conseils municipaux déterminent, par délibération, les secteurs du territoire communal dans lesquels s’appliquent les pouvoirs d’injonction du maire.

Ces secteurs peuvent concerner tout le territoire de la commune qu’ils soient ou non urbanisés. Les propriétaires de terrains nus peuvent ainsi également être tenus d’assurer la charge des travaux d’éradication ; les termitières pouvant être localisées dans les champs et de ce fait, menacer les immeubles bâtis voisins.

Mise en œuvre des pouvoirs d’injonction du maire aux propriétaires .

Dans les secteurs délimités par le conseil municipal, le maire peut enjoindre aux propriétaires d’immeubles bâtis ou non bâtis (terrains nus) de procéder dans les six mois à la recherche de termites, ainsi qu’aux travaux de prévention et d’éradication nécessaires.
L’injonction est prise sous la forme d’un arrêté et notifiée au propriétaire de l’immeuble.

Modalités du respect de l’injonction

Le propriétaire justifie du respect de l’obligation de recherche de termites en adressant au maire un état du bâtiment relatif à la présence de termites, établi par une personne exerçant l’activité d’expertise ou de diagnostic de la présence de termites, indiquant les parties de l’immeuble visitées et celles n’ayant pu être visitées, les éléments infestés ou ayant été infestés par la présence de termites et ceux qui ne le sont pas, ainsi que la date de son établissement.

Le propriétaire justifie du respect de l’obligation de réalisation des travaux préventifs ou d’éradication en adressant au maire une attestation, établie par une personne exerçant l’activité de traitement et de lutte contre les termites distincte de la personne ayant établi un état du bâtiment relatif à la présence de termites, certifiant qu’il a été procédé aux travaux correspondants.

En cas de carence d’un propriétaire et après mise en demeure demeurée infructueuse à l’expiration d’un délai fixé par le maire, ce dernier peut, sur autorisation du président du tribunal de grande instance statuant comme en matière de référé, faire procéder d’office et aux frais du propriétaire à la recherche de termites ainsi qu’aux travaux préventifs ou d’éradication nécessaires.
Le montant des frais est avancé par la commune. Il est recouvré comme en matière de contributions directes.

Notre commune est-elle in-dème de toutes présences de termites ?

55 / Les fossés

Vu la couleur des eaux qui stagnent dans nos fossés, ils ne servent pas exclusivement à l'écoulement des eaux pluviales ?


56 / La récolte les eaux usées, des eaux de pluie, l'assainissement et ses coûts


Pressé par le temps, le conseil municipal du 9 Mai 2012 a approuvé le choix du délégataire de la collecte et du traitement de nos eaux usées : la Lyonnaise des Eaux à la majorité moins une abstention.

A aucun moment il n'a été question des nombreuses FOSSES SEPTIQUES toujours en fonctionnement qui perturbent le bon fonctionnement de la station d'épuration, alors qu'elles ne devraient plus exister depuis 1992.

Personne n'a soulevé l'utilisation d'eau des PUITS, ou des eaux de pluie dans de nombreuses maisons de St Sulpice.

Le délégataire est donc dans l'impossibilité de faire payer la taxe d'assainissement puisqu'il n'a aucun moyen de connaître leur consommation exacte.

Les installations de récupérateur d'eau de pluie dans les habitations BBC vont devenir la norme.

Comment va-t-on les assujettir à la taxe d'assainissement ?


56 / Logement-foyer de jeunes travailleurs


La création dela ZAC des Porte du Tarn va automatiquement nous contraindre à créer un logement-foyer de jeunes travailleurs.
Ils ont pour mission d'accueillir des jeunes en formation ou exerçant une activité professionnelle.
Ces établissements proposent un hébergement temporaire comportant à la fois des locaux privatifs meublés ou non et des locaux communs affectés à la vie collective.

Pourquoi ne pas saisir les locaux de la CITEL  qui sont à vendre ?


57 / CCTA
Pourquoi la toulousaine n'a pas résisté à la pelleteuse de RONCO, Ch de Planquette … c’était une réhabilitation ?


58 / Les émoluments de nos élus municipaux ?

Conseillers Municipaux + Conseillers Intercommunaux, ces deux indemnités ? sont-elles cumulables ?

Nos élus sont aussi nos représentants dans de multiples Conseils d'Administration de Sociétés d’Économie Mixte ou d'associations, touchent-ils des jetons de présence ?

Le mandat d’élus n'est pas une sinécure, et de plus en plus complexe, à moins d'être retraité ! les salariés vont avoir de plus en plus de difficultés à pouvoir se libérer de leur devoir professionnel...et face à leurs patrons qui ne se géneront pas à faire des retenues sur salaires pour les absences... ou du chantage au licenciement.

59 / L'agriculture à préserver à St Sulpice

Est-il concevable alors que des Commissaires Enquêteurs rappellent la norme à respecter pour les autoroutes et leur accès d'une bande de 100 mètres inconstructible pour préserver du bruit et de la pollution, et que notre agriculture en soit dispensée, vu la nocivité prouvée de ses épandages et pulvérisations de pesticides au raz des habitations.

60 / Liste : Agir avec vous pour l'avenir

Anticipe sur l'avenir et se décharge de beaucoup de services communaux sur intercommunalité : La culture (cinéma, médiathèque), le tourisme, la piscine, etc.


61 / A TOUS LES CANDIDATS ?

Si vous êtes élus en Mars 2014, vous allez siéger au Conseil d’Administration de la SPLA81.

Les Commissaires enquêteurs ont fait une recommandation de bon sens : écarter de 100 mètres, l'échangeur n°5 de toute habitation !

La SPLA81 commence les travaux du barreau routier dans les 30 jours, une cinquantaine de propriétaires des lotissements Al Rieu et des Rudelles sont directement impactés si on s'entête à vouloir utiliser le pont existant.

Cela va vous empoisonner la vie pour les 10 prochaines années, car forts des conclusions de l'enquête, la justice vu sa jurisprudence récurrente dans ce domaine vous condamnera pour la faute inexcusable dans la délivrance des permis de lotir et de construire … et à des DI importants, à prendre sur nos impôts.

62 / La Culture à St Sulpice

Grand thème de revendication des St Sulpiciens et thème de campagne récurrent pour nos campagnes municipales.

La culture à st Sulpice est égale à néant pour cause d'une fréquentation obsolète, lorsqu'elle n'est pas nulle, il faut dire que la télé, les dvd font une concurrence de qualité inégalée face à notre budget restreint pour accueillir des artistes de qualité.
Je propose de conditionner nos investissements dans la culture au nombre des spectateurs payants.

Et de réfléchir à financer des déplacements culturels dans les grandes salles toulousaines, albigeoises ou de Castres .

Mutualiser nos budgets pour des spectacles de qualité avec les communes voisines ?

Fermer le Cinéma pour une question de norme (accès impossible pour fauteuil roulant) ? N'est ce pas plutôt le manque de fréquentation ? 

6 Février 2014

 
58 / Les émoluments de nos élus municipaux ?

Conseillers Municipaux + Conseillers Intercommunaux, ces deux indemnités ? sont-elles cumulables ?

Nos élus sont aussi nos représentants dans de multiples Conseils d'Administration de Sociétés d’Économie Mixte ou d'associations, touchent-ils des jetons de présence ?

Le mandat d’élus n'est pas une sinécure, et de plus en plus complexe, à moins d'être retraité ! les salariés vont avoir de plus en plus de difficultés à pouvoir se libérer de leur devoir professionnel...et face à leurs patrons qui ne se géneront pas à faire des retenues sur salaires pour les absences... ou du chantage au licenciement.

59 / L'agriculture à préserver à St Sulpice

Est-il concevable alors que des Commissaires Enquêteurs rappellent la norme à respecter pour les autoroutes et leur accès d'une bande de 100 mètres inconstructible pour préserver du bruit et de la pollution, et que notre agriculture en soit dispensée, vu la nocivité prouvée de ses épandages et pulvérisations de pesticides au raz des habitations.

60 / Liste : Agir avec vous pour l'avenir

Anticipe sur l'avenir et se décharge de beaucoup de services communaux sur intercommunalité : La culture (cinéma, médiathèque), le tourisme, la piscine, etc.


61 / A TOUS LES CANDIDATS ?

Si vous êtes élus en Mars 2014, vous allez siéger au Conseil d’Administration de la SPLA81.

Les Commissaires enquêteurs ont fait une recommandation de bon sens : écarter de 100 mètres, l'échangeur n°5 de toute habitation !

La SPLA81 commence les travaux du barreau routier dans les 30 jours, une cinquantaine de propriétaires des lotissements Al Rieu et des Rudelles sont directement impactés si on s'entête à vouloir utiliser le pont existant.

Cela va vous empoisonner la vie pour les 10 prochaines années, car forts des conclusions de l'enquête, la justice vu sa jurisprudence récurrente dans ce domaine vous condamnera pour la faute inexcusable dans la délivrance des permis de lotir et de construire … et à des DI importants, à prendre sur nos impôts.

62 / La Culture à St Sulpice

Grand thème de revendication des St Sulpiciens et thème de campagne récurrent pour nos campagnes municipales.

La culture à st Sulpice est égale à néant pour cause d'une fréquentation obsolète, lorsqu'elle n'est pas nulle, il faut dire que la télé, les dvd font une concurrence de qualité inégalée face à notre budget restreint pour accueillir des artistes de qualité.
Je propose de conditionner nos investissements dans la culture au nombre des spectateurs payants.

Et de réfléchir à financer des déplacements culturels dans les grandes salles toulousaines, albigeoises ou de Castres .

Mutualiser nos budgets pour des spectacles de qualité avec les communes voisines ?

Fermer le Cinéma (René Cassin) pour une question de norme (accès impossible aux WC pour fauteuil roulant) ? N'est ce pas plutôt le manque de fréquentation ?

63 / Entreprises et économie

Mettre fin à toutes les discriminations à l'embauche pratiquée par les entreprises de notre territoire  en toute impunité. ?
Nous voulons un projet performant sur les services aux entreprises, pour attirer les entreprises, le foncier, le train et la route ne suffisent plus.
Il faudra garantir des services ultra-performants : internet à très haut débit, maintenance, conseil à l'export, lien avec la recherche... Nous favoriserons les entreprises qui s'engageront sur une implantation de longue durée, RONDI-SARRATE.
De quoi vous mêlez vous ? Les entreprises n'ont pas besoins de nous pour cela elles ont des CCI, des Syndicats, Le Ministère du Commerce Extérieur et les points d’Expansions économiques de nos ambassades. Vous voulez leur payer aussi comme pour Egenie un siège Sociale ?



64 / Un Conflit d’intérêt


La Présence de M Nicolas CATHALAU dans la liste de M BOUTESELLE compte tenu du litige de dépollution de L'Arçonnerie /AFELEC vis à vis de l' intercommunalité ?

65 / Le PONT SUSPENDU


Qui est chargé de le déneiger ?






Questions aux candidats (suite)


04 Janvier 2014

Nous allons en 2014 élire une équipe

municipale et à la Communauté de Communes

pour une dernière fois.


Pour 2020 nos communes auront plus sûrement le périmètre de nos cantons actuels, nous serons une ville de la Métropole du Grand Toulouse.

Comment voyez vous la nouvelle équipe ?

Quelles sont vos revendications et aspirations que vous
voudriez voir se réaliser d'ici 2020 ?

Combien serons nous en 2020 ?

C'était en octobre 2013

Vous avez été nombreux a nous répondre, beaucoup de questions, traitaient du même thème nous les avons regroupés, nous avons donc pris la liberté de ne pas citer les auteurs, veuillez nous en excuser.


Vous pouvez continuer a nous faire part de vos réflexions...


Voici vos questions et nos commentaires... exclusivement Juridiques et budgétaires


1/ A qui appartient le bout de l'ancien Chemin du Cournissou ?
Aliéné par M Soulet au bénéfice de Afelec, qu'occupe actuellement le Garage MASACHS ?

2/ Quid sécuritaire (pompiers)pour les impasses suivantes ?

Les Prunus, les Ormes, Mahatma Gandhi ,Maurice Mouton, etc,etc ?
3/ le Chemin C13 avec 6 maisons en danger?
Qui sont vouées à se retrouver un jour dans l'Agoût, ainsi que les maisons qui se retrouveront bloquées, c'est un cul de sac depuis une malheureuse aliénation du domaine municipal et qui avait vocation à se connecter à l'impasse des Tendes ?

4/ L'ancienne RAGT ?
Pourrait-elle avoir une autre utilité que devenir le local des Aînés ? Un pôle pour artisan pour réparation de vélo,scooters, tondeuses, etc. ?

5/ Que vont devenir les anciens locaux de la CITEL ?

6/ Combien d'entreprises à St Sulpice en 2014 ?
Combien de salariés ? Quel CA , la liste sur le site de la mairie date de 2006 ?

7/ Modification du PLU de Novembre 2013:
L’enquête publique a vu peu de monde :
La municipalité veut rendre constructible la Zone Paliayrols dans quartier nord de St Sulpice enclavée par la voie ferrée.
Cette modification ne peut se réaliser qu'à condition que le pont de Aldi soit construit.
Cette Zone est un emplacement idéal comme réserve foncière pour y implanter notre future Cité scolaire avec son lycée et un internat...
Pourquoi implanter un lotissement accolé et coincé entre la ZAC des Portes dt Tarn et ses nuisances, et la Zac des Terres Noires, le tout à 3.5 km du centre ville et des écoles ?
Le Domaine de Belle Vigne nouveau lotissement cauchemar (est déjà en commercialisation ) de la ZAC des Portes du Tarn, 7 parcelles vont avoir une vue sur le talus végétalisé et sur l'avenue des Terres Noires qui va nous faire accéder au pont et au rond point de la 88 et de l’échangeur n° 5 de A68, à 132 € le m2 minimum. Bonjour les nuisances ! voilà un lotissement qui va être coincé entre la ZAC des Terres Noires et la Zac des Porte du Tarn ! 0n renouvelle la même escroquerie que pour les lotissements des Rudelles et Al Rieu !

Il y déjà 8 clients qui ont réservé ?

8/ Le Pôle Service que le CCTA ?
Construit chemin de la Planquette va regrouper quels SERVICES  communautaires ?

9/ L’Échangeur N° 5
Vu l'emprise qu'occupe le lotissement des Rudelles, l'utilisation du pont actuel qui enjambe l'A68 est inutilisable pour faire l'échangeur N°5 de la ZAC des Portes du Tarn.
Qui a fait perdurer cette aberration urbanistique, alors qu'un projet était en élaboration pour l'utiliser comme futur échangeur ? Cela va surenchérir le budget prévisionnel lourdement...
10/ Club des Aînés
Pourquoi est-il obligé de recourir à des opérations commerciales pour pouvoir offrir des excursions à nos aînés ? Qui s'endette au-delà du raisonnable ...

11/ Pompiers
Combien d'employés municipaux sont pompiers ?
Combien d'entreprises St Sulpiciennes ont des employés pompiers ?

12/ Sports
Combien d'employés municipaux sont des joueurs classés ?
Qui assume les blessures, les arrêts de travail ?
Coûts de l'entretien des stades (consommation d'eau et d'électricité, les employés municipaux)?
Statuts des Buvettes ?

13/ Horaires d'ouverture de la mairie ?
L'ouverture le samedi doit impliquer obligatoirement une fermeture une demi-journée dans la semaine.

14/ Les bureaux d'études, Cabinet d'expertise, avocat ? 
Quels sont les montants des sommes versées à ces Cabinets  en 2013 ?

15/ Rythme scolaire ?
Le bon sens pour l'avenir de nos enfants voudrait que cette reforme s'applique, elle ne fatiguera pas plus les enfants que le Claé actuel ?

Qui a vu des enfants fatigués ?

16/ Agrandissement du Parking de dissuasion inter communal de la gare (sncf) et routière ?
Que devient le projet du rachat du vieux hangar de RFF, le prix demandé il y a deux ans était bien au-dessus de nos moyens. Sa toiture a été rénovée ?

Quel coût ?
Est-il provisionné ?

17/ Pourquoi l'agenda BOUGE à St SULPICE(la POINTE)
Dans sa rubrique SANTE-SOCIALE : la liste des pharmacies de garde ne privilégie pas les officines de garde dans un périmètre le plus proche de notre ville, en ce mois de Décembre 5 pharmacies se situent à plus de 20km... quid des officines ouvertes dans la zone de chalandise de nos commerçants qui déborde largement sur le département voisin ?

18/ ZAC du « Cœur de ville » ex Arçonnerie ?
Grand projet d' il y a 6 ans de Mr Soulet, ou en sommes nous, alors que l'affaire était bouclée , presque signée ?

Combien nous ont coûtés les études de la SEM81 et de la SOCOTEC ?
Combien de propriétés privées sont inclues dans le périmètre de pollution des sols sur 10m ?

19/ Zac de la Gare ?
Encore une promesse électorale devenue un serpent de mer, vieux de 12 ans...  avec une friche qui perdure !

20/ Combien de voies municipales sont frappées d'alignement ?
liste devrait être publiée avec les dimensions des retraits !
Quel coût ? 

21/ Ecole Louisa Paulin :
La station service pose des problèmes de sécurité ?
Les cours de gymnastique ?
La Gazanne Basse n'appartient-elle pas à la municipalité ?

22/ La tour de radio téléphonie ?
Qui arrose 2 écoles primaires, une cantine, un stade, une aire de jeux pour enfants, le parc et la piscine ?

Cette tour de 30 mètres a été construite en catimini en plein mois d’Août, les St Sulpiciens avertis par un tract n'ont pas bronché , fait exceptionnel, car nous sommes la seule municipalité de la région à ne pas avoir manifesté contre la nocivité (toujours pas prouvé) des radios fréquences.

23/ Hôpital de Jour ?
Pourquoi St Sulpice ignore son « Hôpital de Jour », une PMI doit lui être associée.

Est-il prévu de l’intégrer dans le futur Pôle Santé en préparation ou le reléguer ailleurs.

La PMI assure la prévention médicale, psychologique, sociale et d’éducation pour la santé en faveur des futurs parents et des enfants ;
  • actions de prévention et de dépistage des handicaps des enfants de moins de six ans ainsi que de conseil aux familles pour la prise en charge de ces handicaps ;
  • surveillance et le contrôle des établissements et services d’accueil des enfants de moins de six ans ainsi que des assistantes maternelles.
  • actions d'aide aux familles.


24/ Que devient la zone verte de la Gazanne Basse ?
L'impossible jonction de l'Imp des Vignes et de Imp Louisa Paulin...


25/ Ou en est l'affaire Mr BONNAFOUS, son incidence financière est-elle provisionnée ?


26/ La modification du PLU de Novembre 2013:
Veut rendre constructible la Zone Paliayrols dans quartier nord de St Sulpice enclavée par la voie ferrée.
Cette modification ne peut se réaliser qu'à condition que le pont de Aldi soit construit.
Cette Zone est un emplacement idéal comme réserve foncière pour y implanter notre future Cité scolaire avec son lycée et un internat...
Pourquoi implanter un lotissement accolé et coincé entre la ZAC des Portes dt Tarn et ses nuisances, et la Zac des Terres Noires, le tout à 3.5 km du centre ville et des écoles ?


27/ Remodelage de l'Av Y Bongars ?
Pourquoi ces travaux n'ont pas eu droit à une concertation avec les riverains ?


28 / Régulation de l'éclairage public et des locaux municipaux ?
Pour faire des économies, une étude économique d'utilisation de panneaux photovoltaïques, de commutateurs de présence ?

29 / Bilan énergétique de nos bâtiments communaux ?
La réalisation d'une étude énergétique sur la pertinence d'une centrale de chauffage commune aux trois gymnases, ex RAGT du Ch de la Messale et de la piscine d'hiver.

30/ CINÉMA
Quel est le statut de notre cinéma municipal et de son exploitant ?

31/ BUDGET
De Combien notre budget va être amputé avec la réduction de la dotation de l'état, et la baisse de l'ex-taxe professionnelle ?

32/ Avec vos impôts la Communauté de Communes TARN-AGOUT
c'est offert un nouveau logo, aussi inutile que coûteux en pleine crise financière et sociale .

La déclinaison de ce nouveau logo se fera désormais sur tous les supports de communication relevant de la Communauté de Communes.
Combien de kilos de papier à lettres, de prospectus, vont aller au pilon ?

33/ VIDE-GRENIER
Le joyeux désordre de cette festivité peut-il perdurer en l’état ?
Un stationnement anarchique, absolument pas régulé, pas fléché, notre police municipale brille par son absence.

Le positionnement de certains emplacements est dangereux, surtout le premier de Av Rhin et Danube, devant le Relais Fleuri qui empiète sur la voie montante des véhicules.
La présence de cyclistes dans la foule n'est pas un gage de sécurité.

34/ Une Piscine d'hiver et d'été elle est trop petite et ferme trop souvent ?
Une piscine d' hiver et bassin d 'été pour toute la Communauté de Communes sur la Base de Loisirs de St Lieux les Lavaur sont-ils envisageables, tout en sachant que ces infrastructures restent difficiles à rentabiliser ?

35/ La cité scolaire
Va devenir indispensable pour 2019, les réserves foncières sont-elles effectives ou prévues  et ou ?

36/ LES MICRO-LOTISSEMENTS
Quelle réponse faites vous à cette prolifération de micro lotissements avec parcelles de moins de 400 m2, véritable cauchemar à court terme pour les résidents et la municipalité (conflits de voisinages permanents) ?

37/ POUR LA SÉCURITÉ DE VOS ENFANTS
Dans votre voiture ou celle des autres !Trop de véhicules à St Sulpice ressemblent à des charrettes d'enfants à la sortie de nos établissements scolaires ! Que dire des cyclistes sans phares, ni gilet fluorescent ?


38/ Police Municipale ?
Pour St Sulpice pour avoir une police municipale digne de ce nom, il nous faudrait au minimum 12 agents ( expertise A Chabaud).

Une police municipale armée et présente 7j sur 7 et 365J par an est vivement réclamée par certains de nos concitoyens (Shanghai).

Cette demande est irrecevable, elle est irréalisable financièrement, pour couvrir le service, il nous faudrait embaucher 48 agents, compte tenu des 35h, des 2j congés hebdomadaires, des 5 semaines de CP et des formations hebdos et mensuelles au tir obligatoire...Seule une ville de plus de 30000h serait en capacité budgétaire de se l'offrir !

39/ PERI-SCOLAIRE
Quel est le statut de l'entité qui le fait fonctionner ? Quel est son budget ?

40/ Passage à niveau de St Jean ?
L’accès au passage niveau depuis l'Avenue Vialas après une fermeture est quasiment impossible.. 

41/ Accès au centre commercial des Portes du Tarn ?
Comment améliorer l’accès et la circulation du parking ? Le fléchage et les indications routières sont peut compréhensibles

La station de lavage devient un vestige indigne, respecte-t-elle le cahier des charges du bailleur et municipal ?

42/ foyer/ logement et vieillissement ?
Il existe un foyer/logement privé, il est situé à coté de la maison de retraite « chez nous » C'était des logements pour « Seniors »,ils ont fait visiblement long feu, faute de seniors intéressés ou suffisamment riches... encore un promoteur qui avait pris ses envies pour des réalités, et qui se sont avérés erronées !

43/ Le comité des Fêtes ?
Notre comité des fêtes municipales n'a pas beaucoup de chance avec ses bénévoles depuis 6 ans, pourquoi ?

44/ Notre offre culturelle est victime?
De l'offre pléthorique de nos médias audiovisuels gratuits ou payants de très grande qualité.

De la frilosité de nos anciens à sortir après 20h.
De la problématique garde des enfants, pour nos jeunes parents.
Faut-il persister, ou dédier ce budget vers nos plus jeunes....et à une ou deux manifestations de haute qualité une fois par an.
La transformation du Polyespace ou d'un bâtiment de l'Arconnerie en salle de spectacles semble compromise par manque de financement et par un incendie criminel .

45/ BRENNTAG ( Sévéso2)
Est une inquiétude récurrente pour nos concitoyens à chaque élection, puis on oublie que ce centre de stockage et de reconditionnement de produits chimiques pour l'industrie est livré par semi-remorque de 35t qui ont traverser la France. Et que lui même réexpédié tous ses produits aux entreprises dans un rayon de 200km.

46/ GALVACIER (périmètre de sécurité) ?
Le grand oublié des sites industriels de St Sulpice peut être par ce qu'il est le plus vieux et que nos anciens l'ont connu en centre ville.

Déplacé dans ce qui était le fin fond de la de la commune en lui imposant un périmètre de sécurité qui n'a jamais été exigé et ni fait respecté ... On n'a au contraire pas trouvé mieux que de l'encercler de terrains constructibles !

47/ AGRICULTURE (campagne bucolique et naturelle) ?
Maintenir une agriculture dans St Sulpice est une grande revendication de nos concitoyens écologiques, éviter le mitage de terres agricoles pour en faire des zones pavillonnaires invivables est louable et défendable.
Mais de quelle agriculture parlons nous ?
Celle qui nous entoure au plus proche des habitations est aussi dangereuse pour nos concitoyens que la station service de Carrefour, elle absorbe 50% de l'eau consommée dans notre village et personne ne s'est penché sur le tonnage de produits chimique épandus sur cette terre que nous admirons de nos fenêtres en toute quiétude... cette magnifique Campagne !

48 / La Communication Municipale ?
A brillé par son absence complète, les transcriptions des débats des Conseils Municipaux n'ont pas duré et les communications des élus d'oppositions n'ont guère fait mieux.

Le site internet officiel n'est plus à jour depuis au moins un an, depuis le départ inexpliqué de la dernière responsable, son remplaçant a du être formé par nos soins, il n'avait pas les compétences requises pour assumer le poste.... SIC

Seul «  bouge à St Sulpice » est là pour nous fournir un agenda mensuel des manifestations de la commune...Il y a encore des St Sulpiciens qui en ignorent encore l'existence … c'est à désespérer de nos concitoyens !
49 /intercommunalité, Toulouse Métropole ?

Créé par la loi de réforme des Collectivités Territoriales du 16 Décembre 2010( loi RCT),
Le pôle métropolitain est un syndicat mixte constitué en vue d'actions portant sur le développement économique, de la promotion de l'innovation, de la recherche, de l'enseignement supérieur et de la culture, l'aménagement de l'espace et le développement des infrastructures et des services de transport.

Les pôles métropolitains sont l'aboutissement d'un long processus fondés sur des impératifs de coopérations horizontales entre collectivités pour répondre aux besoins de leurs habitants.

Les évolutions juridiques portées par l'acte 3 de la décentralisation devraient faire des Métropôle des outils plus souples et ouverts favorisant l’inter-territorialité.

Elle regroupe des établissements publics de coopération (EPCI) à fiscalité propre et forme un ensemble d'au moins 300 000 habitants.

50 / CCAS ?
Quel est son budget ?
Combien d'agents municipaux s'en occupent ?
Combien d'adultes prend il en charge chaque année ?
Combien d'enfants ?

51 / Personnes sous tutelles ou curatelles ?
Combien en compte notre commune ?

52 / Allocation Vieillesse ?
Combien de St Sulpiciens sont bénéficiaires de cette allocation de solidarité ?

53 /Les Impasses ?

Combien d'impasses ne font pas partie du domaine public municipal?
Ont-elles toute vocation à le devenir ?
Quel est l'impact financier ?
A-t-il été provisionné ?

Impasse du Rivalet n'est plus une impasse, elle est connectée au Ch rural n°4 et au Ch du Puech.

54 / Ch Bousquet ?
Les anciens établissements Larue hébergent :
Un Garage, Une casse voiture, qui polluent les sols .
Est ce légal ?




SOS ST SULPICE

Vous donne la parole


06 41 67 35 88

20 rue Lapérouse 81370-St Sulpice

lundi 27 janvier 2014

ROSE nous questionne?



Rose revendique ?

La sécurité routière totalement inexistante, il suffit de voir à la sortie de l’autoroute la vitesse des voitures.
C'est faux, les contrôles sont réguliers et la situation n'est pas dramatique, aucun d'entre nous n'est en capacité d'éliminer les chauffards et les imbéciles...
La traversée des camions dans le centre ville.
Ce sont nos camions et ceux de Rabastens à 80% qui traversent notre village pour nous nourrir, construire nos maisons et approvisionner nos entreprises, pour nos emplois.
Le manque d'une piste cyclable et pour piétons pas un marquage au sol qui ne sert à rien car toutes les voitures roulent dessus une  piste qui pourrait rejoindre Bessières et aussi vers Lavaur une piste en dehors de la chaussée ça me fait mal quand je vois des petites familles en vélos avec les enfants sur la route.
Ce n'est pas du ressort de la municipalité ... si c'est si dangereux, que font deux adultes responsables avec leur petite famille sur cette itinéraire ?
L’état des routes qui sont à refaire ?
Les routes c'est le Département qui en a la responsabilité... Elles traversent les village, les rues c'est la mairie.
Quand le nouveau cinéma ?
Lorsqu’il y aura plus de clients pour nourrir son exploitant ! le propriétaire des murs et du fond de commerce est la commune...
Les banques du centre ville dommage d'avoir fait du centre ville un centre financier il n'est pas du tout attractif pas l’envie de s'y balader.
Ce sont les banques qui ont squatté tous les baux commerciaux, c'est privé et cela prouve que nos concitoyens ne sont pas pauvres, mais aucun commerçant indépendant n'aurait pu prendre leur place vu les moyens financiers qu'elles ont engagés .
Il est dommage lorsque les gens parlent de St Sulpice « la ville dortoir ».
C'est une ville dortoir, et cela le restera tant que les St Sulpicien ne dépenserons pas « sur place » une grande parti de leur pouvoir d'achat dans votre centre ville restera votre cauchemar.
Les animations d'été répétitives tous les ans, rien ne change ?

Vous voulez changer NOËL et PÂQUES ?

Des forums d'emplois ?
C'est le CCAT qui est le responsable de votre demande, le dernier a été réalisé le 12 novembre 2013.
Un marché de Noël  celui qui vous donne du rêve un dimanche car les gens me semblent ils sont plus dispo à Noël la ville est morbide.
C'est cher et pas rentable pour les exposants, celui de Castres n'est pas un grand succès commercial.
Juste de la joie ça ne ferait pas de mal dans ce monde si dur .
Vous ne vous égarez pas un peu, entre morbide et dure ?
Cette vieille usine au centre ville la commune compte en faire quoi.
C'est une propriété privée, son sous-sol est pollué sur 10 mètres …La justice doit statuer sur QUI doit payer la dépollution !
Quant aux impôts locaux et fonciers nous espérons qu'ils seront toujours à un prix si peu élevé, à voir.

Vu vos exigences, ils risquent d'augmenter fortement !

jeudi 23 janvier 2014

LISTE GROWAS


 
 
Agir avec vous pour l'avenir



Nous invite à un débat Salle Georges SPENALE le Mercredi 29 Janvier 2014 à 20h30

Une question à poser ?

Une proposition à faire ?

Une demande à formuler ?

AYEZ LE REFLEXE


Nous vous répondrons PERSONNELLEMENT

Le courrier électronique a un caractère strictement privé. Les questions et les réponses ne peuvent en aucun cas donner lieu à publication sans autorisation conjointe et ECRITE des deux parties...