jeudi 20 mars 2014

OFFICIEL


ZAC DES PORTES DU TARN


C'est officiel



Thierry Carcenac, président de la SPLA 81, et Jacques Esparbié, président sortant de la Communauté de communes Tarn-Agout (CCTA), ont confirmé, lundi, que le projet des Portes du Tarn vient d’obtenir l’arrêté interdépartemental d’utilité publique.



Cet arrêté marque donc la naissance du parc d’activités économiques, initié en 2009 par la CCTA et le Conseil Général du Tarn.
Le projet donne la priorité à 2 enjeux majeurs : l’emploi à travers la création d’une ZAC et le contournement de Saint-Sulpice via la création de l’échangeur n° 5 sur l’autoroute A68. 
 
La première phase consistera dans la réalisation de cet aménagement qui desservira directement le parc d’activités et la future aire de services, au sud de l’autoroute. 
 
Ce nouvel échangeur facilitera l’accès à Buzet-sur-Tarn, Bessières et Rabastens, en évitant la traversée de Saint-Sulpice qui va devenir le cauchemar des 50 propriétaires de pavillons en bordure de l’échangeur.

Cette commune sera desservie par 2 échangeurs autoroutiers, le 5 et le 6, lui conférant ainsi une ouverture optimale sur l’extérieur», explique Jacques Esparbié, président de la CCTA.

«Nous pouvons également considérer que la proximité de Toulouse avec des infrastructures autoroutières et ferroviaires va dynamiser notre territoire et permettra ainsi par les ressources fiscales futures de créer des équipements publics nécessaires à l’accueil des nouveaux arrivants».

Ce contournement ne réglera pas la circulation des poids lourds, plus de 320 camions traversent quotidiennement le centre-ville de Saint-Sulpice, pour desservir les entreprises des Terres Noires qui alimentent les St sulpiciens en nourriture et matériaux, car avec 5 lotissements nouveaux et 3 projets de logements en R3 les camions vont apporter du danger, de la pollution et des nuisances pour les habitants et les commerçants en centre ville.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire