lundi 28 avril 2014

Présidence de la CCTA




LES CONTRADICTIONS SOCIALISTES

DE NOTRE MAIRE

Sur l'élection du Président du CCTA


Selon la rumeur véhiculée par l’intéressé Xavier CREMOUX Maire de Lugan, il serait le candidat de Mme RONDI-SARRAT et du maire de BUZET M JOVIADO.

Voila donc un adversaire au projet de la ZAC des PORTES DU TARN qui va se retrouver administrateur de la Spla 81 Promoteur du projet. Ce projet est porté par le Conseil Général du Tarn du Socialiste T CARCENAC et le Conseil Régional de MIDI-PYRENEES du Socialiste M MALVY.

Cette ZAC permet de financer l'échangeur N° 5 de A 68 et d'un barreau routier qui désenclave St Sulpice nord de sa barrière ferroviaire et que les St SULPICIENS attendent depuis 15 ans.

vendredi 25 avril 2014

Nouvelle Voirie Catastrophique




Un nouveau carrefour cauchemar
dans
St Sulpice

Pour ses riverains,
Cadeau de l'équipe sortante


C'est le « casse vitesse »  réalisé au carrefour de la route de Garrigue et des Ch d'En Garric et Ch des Nauzes... C'est tout neuf.

Les habitants des 40 propriétés qui bordent ces trois voies vont vivre un enfer en été.

C'est un habitant propriétaire voisin du casse vitesse du carrefour Av A Camus /Ch Tapie/Rte d'Azas et Fbg St Marc qui en subit les nuisances sonores depuis 10 ans, qui prévient...

Comment Mr Vergniaux a-t-il pu refaire la même erreur, alors qu'il connaissait les inconvénients sonores de ce type d’infrastructure.

Le pire, ce sont les camions bennes vides, ça « claque » à la montée et ça fait « boom » à la descente, c'est infernal !.

mardi 22 avril 2014

Conseil Municipal



1er Conseil Municipal

Le 1er adjoint confirme que le prêt de 1.8 million d'Euro qui a fait toute la polémique de la campagne ne sera pas dénoncé, il lui reconnaît son utilité et sa pertinence pour la bonne gestion de notre commune.

Il a repris mot pour mot l'analyse que nous avions publiée et que Mr BALLAND avait tenté d'expliquer.

Pour ne pas perdre la face, il a maintenu ses accusations de mauvaise gestion financière, d’où la présence de la Cour des Comptes Régionale pour contrôle de gestion des finances de la Mairie, attendons les conclusions !et attendons ses excuses publiques en cas de « Non délit flagrant »!

L’état va nous réduire 25000 € annuels ses dotations : Ce qui va poser problème ce sont les chômeurs en fin de droits (rsa,cmu), les dernières dispositions du gouvernement qui va faire exploser le nombre de bénéficiaires de l'allocation vieillesse et d'autres prestations sociales et le nombre de non imposables va exploser .

Nous sommes passés ensuite au vote des administrateurs du CCAS qui n'a pas
encore d'existence légale (dixit Mr Growas pendant la campagne), gros problème pour nommer la maire dans 8 jours, présidente d'un Conseil d'Administration, d'une institution totalement indépendante inexistante ou non- conforme : notre Établissement Public Communal?

Tout paraît normal selon les organismes officiels d'enregistrement, quel lézard nous aurait légué la majorité sortante dans cette structure ?

Les Commissions passent de 8 à 6, ce n'est pas plus mal !

Nous héritons pour faire des économies, en conseil extérieur, d'un DIRECTEUR de CABINET à plein temps pour le bureau de la maire avec une rémunération de 41000€ chargé épaule d'une secrétaire déjà employée municipale pour un mi-temps. Ce Monsieur est Professeur de droit à la Faculté Champolion d'Albi.
Ce n'est pas cher payé pour un DIRECTEUR DE CABINET...Juste pour un CHEF DE CABINET !

Son premier travail : vérifier l'existence juridique du CCAS.

L'opposition avait visiblement très mal préparé ses interventions... Attendons la suite ?
Prochain rendez-vous le 30 Mai 2014

jeudi 17 avril 2014

LES MENTEURS



C'est un miracle

en 21 jours

notre endettement catastrophique

a

fondu de 4 MILLIONS d'€uros

Il n'est donc plus que de

7 MILLIONS d'€uros

St Sulpiciens(iennes) vous avez été

ABUSES

par la liste de

GAUCHE

RONDI-SARRAT/AGRAIN

Les extrèmes se rapprochent


 

Réquisitoire d'un élu FN contre l'islam , l'immigration récente et apologie de la colonisation bolchevick : le maire BLEU MARINE d'Hayange, Fabien ENGELMANN, énumère sa profession de foi frontiste.



Ex-Syndicaliste CGT devenu maire Bleu Marine d’Hayange (Moselle), dénonce «l’idéologie mahométane», «sectaire» et «en totale contradiction avec notre Constitution» dans son autobiographie, Du gauchisme au patriotisme
 
Engelmann, 34 ans, retrace dans ce livre son parcours, depuis l’extrême gauche (Lutte ouvrière, le NPA), en passant par le syndicalisme (la CGT), jusqu’à l’extrême droite, avec le FN.


A plusieurs reprises, il critique «un dogme mahométan très offensif, dangereux pour la démocratie, pour les droits des femmes et pour nos libertés individuelles»
 
Il rejette cette «idéologie» «sectaire, figée dans son passé». Fabien Engelmann, dont le livre est édité par Riposte Laïque, un mouvement anti-islam, s'«interroge sur cette religion. 
 
L’islam me fait peur, pour le respect du droit de la femme, des minorités... J’ai lu le Coran et ce livre me fait peur».

Et pas la bible ou la thora ?

Il loue d’ailleurs dans son livre le Parti de la liberté néerlandais de Geert Wilders, allié au FN pour les européennes, qui «n’hésite pas à comparer l’idéologie islamique au nazisme»
 
Liant souvent islam et immigration, ce membre du bureau politique du FN depuis l’été 2011 prend parfois soin de distinguer l’immigration ancienne, y compris maghrébine, et «la nouvelle immigration» dont «trop viennent bien souvent pour profiter des aides sociales sans travailler et pour imposer une idéologie religieuse "moyenâgeuse"».

Des milliers d'hommes, de femmes et d'enfants bravent la mort pour venir faire du prosélytisme islamique chez nous ?

Le nouveau maire d’Hayange livre aussi une galerie de portraits de dirigeants FN et notamment de sa patronne, Marine Le Pen, «une Gauloise», ou de Jean-Marie Le Pen «à la dialectique formidable» mais «qui ne fait plus la pluie et le beau temps au FN»
 
Il ne «supporte pas l’homophobie», n’est «pas favorable au mariage qui ouvre le droit à l’adoption» pour les couples homosexuels. 
 
Il se prononce «contre la peine de mort», alors que Marine Le Pen y est favorable «à titre personnel».

Enfin, il livre une charge contre l’Algérie et les immigrés algériens : «Issu d’une famille pied-noire, je ne peux m’empêcher de rappeler encore et toujours que l’Algérie doit tout à la France.»

Un vrai « Pieds Noirs » venu peupler l’Algérie après notre défaite de 1870 et la perte de l'Alsace et la Lorraine.

Avant la colonisation, l’Algérie n’était, selon lui, «qu’un désert sans peuple défini. 
 
Et aujourd’hui certains d’entre eux trouvent encore le moyen de venir dans notre pays quémander toujours plus de générosité, dans cette France qu’ils haïssent et sur laquelle ils crachent. 
 
Ils nous reprochent une colonisation qui les a enrichis et dans laquelle ils auraient dû normalement prospérer s’ils s’en étaient donné la peine.»

La FRANCE a déclaré l’Algérie territoire de peuplement, les Algériens ont été des indigènes jusqu'en 1961.

Aucun investissement n'a concerné les indigènes, toutes les infrastructures n'avaient qu'un but : le bien être des « pieds noirs » et de l’économie assistée du territoire.

Le pétrole et le gaz sont « bel et bien » Algériens !

mercredi 16 avril 2014

Protection de nos enfants (suite)


 

Comment réagir face à un enfant dyslexique?

 

La dyslexie toucherait entre 5 à 8% des enfants par classe d'âge.

Orthophoniste, accompagnement, aménagement scolaire...

Nos conseils aux parents pour l'aborder aussi sereinement que possible.

Comment réagir face à un enfant dyslexique?


La dyslexie est un trouble d'apprentissage de l'écriture. 
 
"La dyslexie a un rapport avec la qualité, la précision, la vitesse de lecture et la compréhension", explique Hervé Glasel, neuropsychologue et fondateur de trois écoles dédiées aux enfants "dys". 
 
Elle prend des formes variées, d'importance modérée à sévère.
De nombreuses études tentent de déterminer son origine. 
 
La présence d'un dysfonctionnement des circuits cérébraux impliqués dans la phonologie représentation et traitement des sons de la parole est aujourd'hui la cause la plus couramment admise. 
 
Par ailleurs, un parent dyslexique a davantage de risque d'avoir un enfant dyslexique.

Des séances de rééducation chez l'orthophoniste

Les professionnels indiquent que la dyslexie ne peut être diagnostiquée qu'en fin de CE1.
"C'est à partir de 18 mois de retard entre l'âge lexique (déterminé à partir d'un test de lecture) et l'âge réel de l'enfant que l'on peut véritablement identifier la dyslexie", indique Hervé Glasel. 
 
Une fois le diagnostic établi par un orthophoniste, une prise en charge se met en place, généralement sous la forme de deux séances d'orthophonie de 30 à 45 minutes par semaine.
Elles portent notamment sur l'entraînement des capacités phonologiques de l'enfant.
Si des troubles isolés ou associés à la dyslexie existent, d'autres professionnels peuvent intervenir: pédopsychiatre, neuropsychologue, psychomotricien, orthoptiste...  
Dans cette rééducation, les parents tiennent une place essentielle pour motiver l'enfant et l'aider à (re)prendre confiance en lui
 
Ils doivent l'aider à mettre en place des stratégies de compensation ou de contournement pour le soulager de la charge de lecture.
"L'objectif est de faire tomber le mythe de l'écrit. 
 
Par exemple, le parent va lire les consignes à son enfant, l'aider à épeler les mots d'une dictée, lui lire strophe par strophe la récitation qu'il doit apprendre", détaille Hervé Glasel. 
 
"Tous les soirs, je passais une heure et demie avec mon fils pour l'aider à faire ses devoirs", témoigne Agnès, mère d'un fils dyslexique, aujourd'hui âgé de 17 ans. 

Stimuler l'enfant sans l'épuiser

"Accompagner son enfant, c'est aussi conserver une certaine souplesse et savoir supprimer un devoir si la pression est trop forte", recommande Audrey, orthophoniste à Aix-en-Provence.
"Il faut trouver un compromis entre stimuler l'enfant et éviter d'atteindre le point d'épuisement", analyse Hervé Glasel. 
 
Il conseille également de redonner à ces enfants le plaisir de lire.
"Cela peut passer par une bande dessinée ou la lecture à deux. Mais surtout, ne pas le forcer à lire à voix haute s'il ne veut pas". 
Il est également important qu'un enfant dyslexique puisse s'épanouir dans d'autres activités: sport, musique, dessin...
Cela lui permet de développer des talents et de renforcer son estime de soi, souvent malmenée à l'école.  


Le rôle des parents est aussi d'aider l'enfant qui se sent différent à affronter les remarques blessantes et inadmissibles des enseignants, ou des moqueries de ses camarades. 
 
"Mon fils avait du mal à se concentrer à l'école.
A partir d'un certain moment, il n'écoutait plus et se levait", raconte Agnès. 
 
"Parfois, ses professeurs lui faisaient sentir qu'ils le considéraient comme idiot ou fainéant.
Heureusement, cela ne l'a pas empêché d'être extraverti et apprécié de ses camarades".  

Des possibilités d'aménagements à l'école

Les parents ont également un rôle important vis-à-vis des enseignants, qui ne sont pas toujours suffisamment formés sur le sujet.
"Les familles d'enfants 'dys' se sentent dépourvus face à un système scolaire figé. 
 
Les parents doivent être l'avocat de leurs enfants", indique Hervé Glasel.
"Il ne faut pas hésiter à rencontrer régulièrement les professeurs et à demander des aménagements, même si les dossiers sont lourds à remplir et à renouveler chaque année", conseille Agnès. 
Un programme personnalisé de scolarisation (PPS) ou un projet d'accueil personnalisé (PAP) peuvent être mis en place, avec des outils adaptés aux difficultés: polycopiés, ordinateur pour prendre les cours en notes, un tiers de temps supplémentaire lors des contrôles, etc. 

Pour les dyslexies les plus sévères, une AVS (auxiliaire de vie scolaire) peut être demandée.  
La rééducation de la dyslexie nécessite efforts et patience. "Parfois, au bout de quelques années d'orthophonie, l'enfant s'épuise. 
Je recommande alors des fenêtres thérapeutiques: on arrête puis l'enfant revient quelques mois plus tard", explique Audrey. 
 
"En seconde, mon fils a complètement décroché. Il avait fini par développer une phobie scolaire. 
 
Aujourd'hui, il souhaite reprendre des études", raconte Agnès. 
On ne guérit pas de la dyslexie, mais les enfants qui ont bénéficié d'un suivi parviennent à récupérer une lecture fonctionnelle et à s'adapter à leur environnement en grandissant.  
Journaliste, Gaëlle Picut 



lundi 14 avril 2014

La protection de nos enfants



Les
ASSOCIATIONS
de parents d'élèves


Sont-elles efficaces, améliorent-elles l'école et participent-elles à la réussite de tous nos enfants ?

Les faits divers que nous révèlent les médias ne sont pas là pour nous rassurer.

La composition sociologique des représentants de parents d’élèves non plus :

56% sont enseignants, ou cadres supérieurs,
48% sont syndiqués ou militants politiques,

Les motifs de revendications sont rarement scolaires, la sécurité physique , le bien être et la restauration de l'enfant représentent la majorité des saisines, sans oublier la préservation du confort personnel de certains parents.

La scolarité perturbée des bons élèves est la chose la mieux préservée, la prise en charge des enfants mal à l'aise dans l'institution scolaire ( les perturbateurs et les retardataires) sont trop souvent délaissés .



jeudi 10 avril 2014

ELLE COURT LA RUMEUR... Elle co





L'après municipales bruissent de messes basses...

La maire élue Dominique RONDI-SARRAT se doterait d'un Chef de Cabinet, ce qui pour une municipalité sous le coup d'une enquête pour le contrôle de la légalité sur la sincérité de ses comptes serait cocasse... à moins que notre maire sacrifie ses indemnités de maire pour s’offrir ce collaborateur, ce qui lui permettrait de conserver son poste à plein temps au Conseil Général.

Nous avions un Premier adjoint de 53 ans disponible à 100% puisque retraité de la SNCF, ce n'est pas gentil pour lui...ses hautes compétences en gestion d'un CCAS régional de la SNCF le qualifiait pourtant...


lundi 7 avril 2014

De l'avoine à des cochons






Encore un fiasco Culturel... des adhérents


Nos candidats aux municipales en ont eu plein la bouche du

CULTUREL, CULTUREL, CULTUREL ….....


Et lorsque la MJC organise quelque chose, on fait un bide avec moins de 50 personnes, alors que nous nous targuons d'avoir la MJC la plus dynamique du Tarn + DE 1000 ADHÉRENTS ?

jeudi 3 avril 2014

Le sport pris en otage




100 PERSONNES PRIVÉES DE GV

CE JEUDI SOIR

Par la très respectueuse association des maquettistes

QUI SQUATTAIT LE POLYESPACE

Pour installer leur exposition de samedi

mardi 1 avril 2014

DISSOLUTION DEMISSION



LA VAGUE BLEUE 

UNE
PUNITION SÉVÈRE POUR LA GAUCHE


Dimanche les français se sont tirés une balle dans le pied.

Les gagnants d'hier vont devoir se confronter aux mêmes difficultés budgétaires que le gouvernement, disette des rentrées fiscales, réduction des dotations et co-financements, il va falloir gérer une pénurie grandissante.

Face à des citoyens peu enclins à vous offrir un état de grâce...

De toutes façons, les équipes nouvelles devront découvrir le quotidien à réaliser sur le tas et dans l'urgence, faire le budget (2mois), faire les études de leurs promesses, inaugurer les réalisations du perdant.

Nous avons eu tous les commentaires oiseux et démagogiques rabâchés sur tous les plateaux par des vainqueurs rayonnants qui se préparent déjà à l’alternance.

Le Président n'a pas voulu dramatiser la situation, c'est reculer pour mieux sauter.

Gauche ou droite, nous aurons droit aux mêmes ordonnances que la troïka a infligé aux espagnols...

dissolution, démission qui l'en a dissuadé ?