vendredi 27 juin 2014

Qui va faire cesser cette hécatombe ?




Nos jeunes de la tranche des 18-25


 ans ne représentent que 4 % de 


l'ensemble des automobilistes, mais

 
 ils sont 21 % à se tuer sur nos


 routes. 

 

La sur-sinistralité de cette catégorie d'usagers a

 un coût exorbitant pour la société, que nous 

assumons tous collectivement.

 

Le quart des accidents dramatiques est provoqué par des 

conducteurs qui ont

moins de deux ans de permis de conduire»


1 commentaire:

  1. Combien de jeunes St Sulpiciens serons parmi ses 21%?

    RépondreSupprimer