vendredi 6 juin 2014

Victime des derives de SOULET


Décidément, Jaurès doit se


 retourner

 
dans sa tombe !


Mme Dominique RONDI-SARRAT,

 
1701 St Sulpiciens n'ont pas voté


pour votre liste, pour vous voir, vous


 une SOCIALISTE, vous venger de


 18 ans de mandature de


 M SOULET,



sur un fonctionnaire Territorial natif de St 

Sulpice, Directeur Général des Services.



«  Qui n'aurait pas du entériner et parapher

 les multiples dérives de M SOULET »



Vous nous avez joué hier soir « le bal des cocus » :


« Je n'ai rien à vous dire, c'est confidentiel, c'est une affaire

entre lui et moi, c'est une de mes prérogatives personnelles,

qui m'est acquise par ma fonction ! »

Poussée par l'opposition, qui n'est pas sans reproches, car

co-auteur des faits que vous lui reprochez.

Vous nous avez lâché, la faute lourde qui motive votre 

décision de vous séparer de lui :

La construction et réalisation du Syndicat d'initiative, rue du

3 Mars 1930.


C’était il est vrai une réhabilitation des anciens ateliers 

municipaux, qui malheureusement n'ont pas résisté à la 

pelleteuse de RONCO,

qui dans la foulée nous a réalisé ce magnifique bâtiment

pour un budget de 1 million d'Euros  dans une zone classée

inondable.

Ce projet et son budget ont été approuvés par l'ensemble de

la Majorité Municipale avec sûrement des financements 

croisés impliquant la Région, Conseil Général, l'état et l'EU, 

entre 2009/2010.

Faire porter le chapeau au DGS, alors que tout St Sulpice, la 

DDE, Le Préfet, l'opposition municipale de gauche étaient au 

parfum… pourquoi en ce temps la personne de M SOULET 

était à ce point intouchable, ou étaient tous nos élus de la 

république du Tarn ?

C'est donc un délit prémédité et perpétué en bande 

organisée !

Ma chère Madame, vous n’êtes pas au bout de vos peines, 

car des dérives, M SOULET vous en a laissées à la pelle : 

aliénation de chemins communaux ou ruraux, réception de 

lotissements notoirement non conformes au cahier des 

charges, organisation de dépassements négociés des 

budgets communaux, distribution de dérogations au Code 

de l'urbanisme, le rachat de l'ex RAGT.



Vous lui reprochez de ne pas avoir suppléé à


 l’inélégance de

 
M SOULET 


de vous avoir laissée sans le code d’accès


 à la mairie.


La ville n'a jamais été en danger durant le week-end, vos 

colistiers Marques, Pasquier avaient le code d’accès !


Mais ce soir là, votre nouvelle charge vous obligeait, chère 

Madame, de les exiger sur le champ, auprès du MAIRE ou 

du DGS.


Vous vous êtes dotée d'un Directeur de Cabinet visiblement 

sous payé,  que vous n'aviez jamais évoqué durant votre 

campagne.


Il est question de remplacer le DGS par un Chargé de 

Mission, c'est du reclassement de fonctionnaire encarté au 

PS, en mal d'une rémunération.














7 commentaires:

  1. Au moment des faits c'est Mme CAMBON qui était DGS... CQFD!

    RépondreSupprimer
  2. Votre Directeur de Cabinet était destiné a être chef de cab de VALAX, votre chargé de mission sera le chef de cab de quel maire socialiste recalé par ses concitoyens...

    RépondreSupprimer
  3. Malvy au manœuvre derrière ,belle brochette de SOCIALOS pourrit !!
    rien ne s’oublie un jour des comptes devant le Citoyen devra être effectué et peux être plutôt que prévu ,on ne sait jamais parfois le peuple peux ce révolter et renverser toutes les institutions comme en 1789

    RépondreSupprimer
  4. STOP aux socialistes à St-Sul. Voilà comment la prochaine fois le FN arrivera à la mairie et plus largement au pouvoir ... Ce jour là Mme RONDI vous aurez votre part de responsabilité. Taïau...Taïau

    RépondreSupprimer
  5. Merci aux Socialos Communistes ,vous nous construisez un véritable Boulevard ,un très très grand merci
    Vive le Front National
    On arrive on arrive

    RépondreSupprimer
  6. Nos deux derniers anonymes nous préparent sûrement des fournées...les fours seront-il difficile a trouver?

    RépondreSupprimer
  7. http://rbmstsulpice81.canalblog.com/

    RépondreSupprimer