samedi 19 juillet 2014

Le contrat prénuptial




UNE SAGE PRÉCAUTION A


REPRODUIRE CHEZ NOUS




Nos amis outre-Atlantique ont élaboré le

 « contrat prénuptial" 
 
une convention pas très glamour établissant les

 dommages financiers attribués 

à chacun en cas de divorce avant même

de se marier.


Désormais, les tourtereaux peuvent également faire entrer 

une clause « réseaux sociaux » dans leur contrat.

Chaque conjoint s'y engage à ne pas nuire à la réputation de 

son possible futur-ex.

Leurs amis Facebook pourront d'avance les remercier de ne pas les 

contraindre à être les

spectateurs d'une guerre digitale de basse-cour.

Il faudra donc ranger gentiment les sexfies incandescents au placard.

La clause, plutôt musclée, à de quoi dissuader les plus enragés 

puisqu'une amende de 50 000

dollars les attend au tournant pour toute diffusion d'un cliché peu flatteur sur Facebook.

En revanche, le contrat de mariage devrait être toujours privilégié 

comme obligatoire lors

d'une union, mais rien n'empêche d'y adjoindre cette clause...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire