lundi 20 octobre 2014

L'animal une personne?



LORSQUE LES VACHES BROUTENT L'HERBE SOUFFRE

Cette nouvelle marotte de nos semblables,

Sur une défense ridicule de l'animal.

Le sauver d'être sacrifié pour nous nourrir est inexorablement de ne plus le faire naître du tout.

L'animal n'a de place dans notre société car il est le facteur principal d'une création de richesse.

Faut-il interdire toute activité rémunératrice avec des animaux ?

Faudra-t-il condamner nos animaux de compagnie à ne se nourrir que de végétaux ?

Ne faudrait-il pas se préoccuper d'abord, de comment nos sportifs, nos virtuoses ont été conditionnés, formés au plus haut niveau excellence ? Ce sont pourtant DES PERSONNES ! 

1 commentaire:

  1. Que faire lorsque l'animal sauvage est responsable de prédation qui mette en péril la survie et l’existence de "l'être humain"... On chasse la personne!!!

    RépondreSupprimer