vendredi 12 décembre 2014

LE COIN DES PAPOTAGES semaine 50


LE COIN DES PAPOTAGES


semaine 50


Week-end du 06 et 07

TELETHON : 3637

82 millions d'€uros de promesse de dons.


Lundi 08

35h :

La divine surprise

La baisse du temps de travail a été «la politique de l’emploi la plus efficace et la moins coûteuse depuis les années 1970», selon un rapport parlementaire.



Une commission mise en place sur proposition de l’UDI, et dont le principe a été adopté à l’unanimité par l’Assemblée nationale en juin dernier. Après 37 auditions (soit près de 80 personnes), le document dresse un bilan plutôt bienveillant de la dernière grande mesure de la gauche au pouvoir.
C’est un rapport qui va redonner du baume au coeur à l’ancien Premier ministre Lionel Jospin, et à tous ceux qui soutiennent les 35 heures. Le texte a été adopté, ce mardi, par 12 voix contre 4, par la commission d’enquête «relative à l’impact sociétal, économique et financier de la réduction du temps de travail».

Un effet positif vérifié sur l'emploi :

Premier sujet polémique abordé: les 35 heures ont-elles généré des emplois?
Et si oui combien?



Car si la période Jospin (1997-2002) a été riche en création de postes, la difficulté était d’identifier ce qui, dans cette forte hausse de l’emploi, relève de la croissance économique (entre 3% et 4% entre 1998 et 2001) et de ce qui était dû aux 35 heures.
Pour ce faire, le rapport se livre à un petit calcul: la France ayant créé 2 millions d’emplois salariés dans le secteur marchand entre 1997 et 2001 niveau sans précédent depuis les années 1950  tandis que le PIB progressait sur la période de 16 %, il y a eu une création moyenne de 125 000 emplois par point de PIB supplémentaire.
«Par comparaison, la croissance économique était encore soutenue entre 2004 et 2007, de 9,5 %


Mardi 09

L’apprentissage anticipé de la conduite dés 15 ans?

La conduite avec l'accompagnateur se déroule sur une durée d'au moins un an et une distance parcourue de 3 000 km minimum.

Cette période débute par un rendez-vous préalable et est ponctuée de deux rendez-vous pédagogiques obligatoires.

  • Le rendez-vous préalable a lieu en présence de l'enseignant et du futur accompagnateur, au moment où l'enseignant estime que l'élève est prêt à conduire avec son accompagnateur. L'enseignant dispense alors ses conseils aux deux parties pour bien commencer la période de conduite accompagnée.
  • Le 1er rendez-vous pédagogique a lieu entre quatre et six mois après la date de délivrance de l'attestation de fin de formation initiale. C'est généralement un rendez-vous collectif avec d'autres élèves et leurs accompagnateurs.
  • Le 2e rendez-vous pédagogique a lieu après 3 000 km parcourus.
Lors de ces rendez-vous pédagogiques, animés par un enseignant de la conduite, les élèves sont invités à échanger sur leurs premières expériences et sur des thèmes de sécurité routière. Une phase de conduite est également prévue pour mesurer les progrès réalisés par l'élève et apporter les conseils nécessaires pour continuer la conduite accompagnée dans de bonnes conditions.
COÛT: 1299 € sur un an.

Mercredi 09

Otage :

LAZAREVICH est libéré....


Jeudi 10

La loi Macron, les ouvertures le dimanche,  les bus:

Laissez donc les français choisir leur mode de vie, ce sont des salariés, des clients.
Laissez donc les commerçants faire leur choix en fonction de leurs recettes... Les centres villes ne sont pas climatisés, le stationnement est payant et on n'est pas l’abri des intempéries, il manque le Caddie ( le siège enfant)!!!
Pour les nouvelles lignes nationales de bus, des arrêts à toutes les barrières de péage et au stations services des autoroutes !


vendredi 11

J'ai fini de payer mon prèt immo :

Le Scandale de l’assurance Emprunteur :IMMOBILIER 

comment se faire restituer les parts du Fond Mutuel de Garantie (FMG)


MANIFESTATION DES NOTAIRES : Contre la loi Macron

Organisée par l'agence de Pub HAVAS : coût 2 millions d'€uros... Macron n'a peut-être pas tort !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire