lundi 12 janvier 2015

Je suis charlie et je plaide coupable




Le parcours de tous ces jeunes qui se radicalisent, ne signe-t-il pas malgré tout un échec de la République?
  l’Islam est il fort? Non! je crois plutôt que le problème de ces jeunes, c’est le nihilisme*.   
Ils trouvent probablement dans l’Islam ce que d’autres trouvent dans les sectes : un sens, un guide, la mise entre parenthèses de leur identité.

Ce qu’ils nous disent, c’est que la vie n’a plus de valeur, ni la leur, ni celle des autres.
Ils s'attaquent précisément à ce qui donne du sens, la liberté, dans le cas précis.
Pourquoi tant de nihilisme dans notre France?
Un quart des djihadistes français qui partent en Syrie sont des jeunes convertis, un quart sont des jeunes femmes.

S’il y a un échec de la République, il est là.

N’attaquons pas trop la République et les institutions.

Nous sommes tous responsables collectivement.
Ces jeunes djihadistes sont responsables de ce qu’ils font, de ce qu’ils sont.
Même si dans le contexte cela semble dérisoire.
Tous les indicateurs le montrent, tous les enfants de la république progressent, on le voit notamment par la fécondité de toutes nos femmes, par l’augmentation des unions mixtes.
Dans le même temps, nos concitoyens doutent de cette réalité, cette progression spectaculaire, dû a notre déclinisme séculaire.
Pourquoi notre modèle républicaine rend invisible nos succès : Les échecs sont toujours criants et les nos succès minorés ou futiles.


*est un point de vue philosophique d'après lequel le monde (et plus particulièrement l'existence humaine) est dénué de tout sens, de tout but, de toute vérité compréhensible ou encore de toutes valeurs



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire