dimanche 26 avril 2015

UNE TUTELLE POLITIQUEMENT INCORRECTE




ST SULPICE SOUS TUTELLE


A qui la faute ?


A Mr B.SOULET et à son bilan de ses 4 mandats successifs !

Aux St Sulpiciens qui ont élu Mme D. RONDI-SARRAT !

A la Fédération Socialiste du Tarn qui nous l'a mandatée !

A Mr MALVY Président de notre Région qui l'a adoubée abusivement... une de ses fonctionnaires méritantes, mais une nulle en politique !

Le bilan économique n’était pas flamboyant, mais de là, à être mis sous tutelle, que s'est-il passé ?

samedi 25 avril 2015

BUDGET DES COMMUNES



Optimisation et rationalisation

Des budgets des services publics



Les Petites Municipalités risques de devoir supprimer des centres aérés, les vacances pour les plus démunis ou les services à domicile pour les personnes âgées.



Certains élus vont devoir privatiser des services publics pour limiter les dépenses.
C'est le cas des crèches, dont le coût moyen atteint 4.000 € par place.
Des entreprises privées de gestion l'ont d'ailleurs bien compris et démarchent des communes.
Reste le tabou ultime : les fonctionnaires territoriaux. Rennes, Limoges ou Lyon y pensent déjà.
La masse salariale pèse en moyenne 60 % du budget d'une grande ville.
Les épineux sujets de la maîtrise des revalorisations et de la durée du temps de travail sont aussi sur la table.
"Chez nous, il est hors de question d'augmenter les impôts », plaide un maire de grande ville.
Se pose alors la question des dépenses."
À Lyon, la fusion de la ville et du département du Rhône a conduit à Optimiser et rationaliser les effectifs des fonctionnaires et leur temps de travail !
C'est : des impôts ou des factures, il faut choisir !

mardi 7 avril 2015

Un voile provocateur



Le voile était visiblement trop court



Que faisait cette adolescente dans le jardin du 

stade de la Messale déguisée dans un 

accoutrement qui se voulait islamiste, rigoriste 

en ce lundi de Pâques, elle voulait visiblement 

provoquer tous les barjots du coin ?



Sa tenue offensait les musulmans et ne pouvait qu'exciter les 25% d'islamophobes du coin !

A St Sulpice « Peter les plombs » avec un fusil nécessite nettement moins de compétence... que de projeter un avion contre une falaise avec 148 personnes à bord !

Le mari ou le frère qui l'accompagnait était sans doute inconscient de la date, de l'actualité brûlante et de leur liberté menacée par cette provocation !

dimanche 5 avril 2015

La mixité a l'école





Comment réaliser la mixité sociale

dans nos écoles et collèges dans les 

territoires défavorisés ?


Si l'on ne s'en tient qu'à ces seuls territoires,  

nous n'aurons aucune chance d'assurer de la 

mixité sociale, notre seule chance d'y parvenir 

est de désenclaver ces territoires par une 

politique de la ville intelligente, ce qui est du 

long terme et en attendant par l’insufflation 

d’intelligence pragmatique ce qui est une 

solution plus rapide.
 

En tout état de cause, il me semble qu'il faut 

jouer sur la carte scolaire partout, en liant les 

moyens accordés à des critères sociaux, sur la 

base d'un bassin d'établissements ou le long 

d'un axe de transport, ce que le ministère a 

commencé à faire.

Et le port d'un uniforme en Primaire et au 

Collège va devenir inéluctable pour la sécurité 

des enfants et une mixité sociale  acceptée.

Cette mixité doit être être amplifiée, mais pas systématisée aux seuls territoires défavorisés, mais en la généralisant aux établissements privés, en obligeant « le privé sous contrat » à augmenter son pourcentage d'élèves boursiers et autres critères sociaux( ce qui va supposer d'augmenter les ouvertures de classe).
Il faut réduire la taille de toutes les classes en primaire en l'éducation prioritaire systématiquement (17 élèves par classe). 

D'apres un texte de Christian Elie... pour NOUVELLE DONNE

vendredi 3 avril 2015

UNE ALERTE SANS FRAIS




Un AIT,

Un prélude avant l'AVC.

Trop souvent négligé,

par certains professionnels de santé


30 000 personnes présentent chaque année en 

France un Accident Ischémique Transitoire, 

l'AIT.
 

Ce qui peut entraîner un accident vasculaire 
cérébral, l'AVC, s'il n'est pas pris en charge 
immédiatement.

Un accident vasculaire (AVC) peut être 
provoqué par l'oblitération d'un vaisseau 
sanguin par un caillot de sang entraînant alors 
une diminution de la circulation sanguine 
cérébrale : c'est l'AVC ischémique cérébral, 
encore appelé infarctus cérébral.

Le second type d'accident vasculaire cérébral 
est provoqué par la rupture d'un vaisseau 
sanguin à l'intérieur du cerveau entraînant une 
hémorragie à l'origine de l'AVC hémorragique.


Dépannage informatique






Vous priver d'ordinateur


pendant 15 jours 

 

Est-ce bien raisonnable en 2015 ?


Alors que tout le canton des Portes du Tarn réclame le haut 

débit à corps et à cris !

jeudi 2 avril 2015

POUR UN MEURTRE PRÉMÉDITE



Sept ans de prison pour le buraliste qui a attendait son cambrioleur et qui l'a tué.



La cour d'assises a jugé sa riposte «disproportionnée».

Le buraliste avait tué un adolescent de 17 ans en 2009 d'un coup de fusil alors qu'il s'enfuyait.



Le buraliste de Lavaur (Tarn) Luc Fournié a été condamné, mercredi, à sept ans de prison, pour avoir tué en 2009 un cambrioleur de 17 ans d’un coup de fusil de chasse.
La cour d'assises d'Albi a jugé sa riposte «disproportionnée». Elle a estimé que Luc Fournié était coupable du meurtre de Jonathan Lavignasse et de blessure sur Ugo Bernardon et a rejeté la qualification de légitime défense, demandée par l’avocat général.


La cour a condamné Luc Fournié à sept ans d’emprisonnement au motif essentiel que «sa risposte avait été disproportionnée compte tenu du temps écoulé» -quatre jours entre le moment où sa sœur avait constaté que les barreaux d’une fenêtre du bar-tabac avaient été endommagés et le drame.
Après avoir été alerté que les barreaux avaient été endommagés, Luc Fournié s’était «préparé au retour des voleurs : son fusil était chargé et il dormait dans la réserve».
 «On ne peut pas être en état de légitime défense quand on prépare sa défense», avait insisté l’avocat de la partie civile, Me Simon Cohen lors de sa plaidoirie.
Dans son réquisitoire, Pierre Bernard L'AVOCAT GENERAL avait au contraire estimé que Luc Fournié «avait eu la conduite parfaitement adaptée» et qu’il «était dans une situation de danger imminent».
Il avait demandé aux jurés de reconnaître l’état de légitime défense sans réclamer explicitement l’acquittement.
Luc Fournié, 58 ans n'a appelé les gendarmes et les secours qu'après avoir tué le jeune cambrioleur, dans la nuit du 14 décembre 2009.
Quand les deux voleurs s’étaient introduits dans son établissement. «M. Fournié s’est retrouvé face à deux silhouettes dans l’obscurité, il était mort de frousse», avait indiqué son avocat Me Georges Catala. 
«Le droit à la peur, c’est le droit de défendre sa personne», a osé ajouter Me Catala ! .
Dès l’annonce du verdict, qui n’a pas suscité de fortes réactions, Me Catala a indiqué que son client allait faire appel.
Luc Fournié habitait dans un appartement spartiate au-dessus du bar-tabac avec sa mère, sa sœur et son neveu. «Ce que je défendais, c’est une famille», avait-il déclaré juste avant que les jurés se retirent pour délibérer.


REQUERIR A L'AUDIENCE UN NON-LIEU POUR SON CLIENT QUI TUE SON VOLEUR ET QU'IL L'ATTENDAIT DEPUIS 4 JOURS,
LA GENDARMERIE SERT A QUOI ?

CE VERDICT CHOQUE JEAN MARIE LE PEN !