samedi 13 juin 2015

Et maintenant c'est la justice qui s'en mèle




Dominique Rondi Sarrat,
 
Mme la maire de Saint Sulpice a

déposé plainte contre quatre élus

de sa majorité municipale pour 

«outrage à magistrate et

 diffamation».

Jean-François Agrain, le premier adjoint, et « 3 
autres frondeurs sont notamment visés par
 cette plainte.



12 élus de sa majorité ayant refusé par deux fois de voter le 
budget de la ville présenté par Dominique Rondi Sarrat.
Contactée, la maire préfère mettre en avant les dossiers 
qu'elle porte actuellement et ne tient pas du tout à 
s'exprimer sur sa démarche contre quatre élus qui, il y a un 
an, étaient candidats à ses côtés lors des élections 
municipales.

Auditions en cours

Selon une source proche de l'enquête, trois élus ont déjà été entendus par la gendarmerie pour des faits qui se situent entre octobre 2014 et février 2015.
Jean-François Agrain est convoqué à son tour lundi prochain, à 9 heures, à la brigade de gendarmerie de Saint Sulpice.
Alors que la crise municipale a éclaté au grand jour au mois d'avril, désormais c'est une certitude, le feu couvait déjà quelques mois à peine après la prise de fonction de la nouvelle équipe municipale.


Quel est le contenu exact des plaintes et quels sont les faits reprochés ?
Les frondeurs avaient rendez-vous jeudi soir chez un avocat albigeois pour avoir accès au dossier.
Lors des deux derniers conseils municipaux, Dominique Rondi Sarrat avait évoqué le harcèlement et les injures dont elle se dit victime de la part de ses colistiers.
Elle avait souligné que cela se réglerait ailleurs que lors des séances de l'assemblée communale.
C'est chose faite : les gendarmes et la justice étant désormais conviés pour démêler une situation politique ubuesque de la gauche St Sulpicienne.
Budget sous tutelle, plaintes, querelles, piques assassines… les citoyens assistent, impuissants et médusés, à ce psychodrame qui prend des dimensions judiciares dans cette petite commune de 9 000 habitants.
Le tout est de savoir qui va assumer les coûts de cette procédure judiciaire… la Mairie ?
D’après un texte de R BORNIA

5 commentaires:

  1. Raison de plus pour les appeler à démissionner.

    RépondreSupprimer
  2. Mr. Amir Mekhaeil, vous ne pensez qu'à vous mettre en avant, nombrilisme, égocentrisme besoin d'exister tels sont quelques qualificatifs qui vous vont bien et vous vous prenez pour le sauveur de St. Sulpice ou voulez vous faire passer pour tel . Vous avez toujours en bouche ou plutôt au bout de la plume le même refrain : démission, pétition, redynamisons et maintenant rassemblons...ça devient pénible et même gonflant. Un peu d'introspection vous ferait grand bien!

    RépondreSupprimer
  3. Monsieur l'Anonyme, je vous répondrai volontiers quand vous aurez le courage de dévoiler votre identité. Sinon, sachez que j'ai l'habitude de ce genre de commentaires de personnes frustrées qui se cachent derrière leur pseudo sur internet, et ce n'est pas avec ce genre de commentaires que vous allez me dissuader. Je continuerai à vous déranger avec plaisir. Amir Mekhaeil

    RépondreSupprimer
  4. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  5. Quelle honte pour notre commune. A croire que certains se plaisent à être dans la contestation permanente. Tous ces élus frondeurs doivent démissionner et laisser place à des élus prêts à se mettre au service de la commune.

    RépondreSupprimer