samedi 26 décembre 2015

La Préférence Nationale




«Nous d’abord» 

Les mirages de la préférence nationale


Un discours économique et rationnel explique que l’immigration crée des emplois, de la croissance et des ressources, plus qu’elle n’en ponctionne.

Plus que la pénurie réelle, c’est la croyance de la pénurie qui mène à la résignation et au rationnement.



plus on est nombreux, 


moins on mange !,


 
mais


«plus on est nombreux, 


plus on produira à manger».


1 commentaire:

  1. Dans le cas des Corse, pour moi c'est l'indépendance tout de suite...

    RépondreSupprimer