vendredi 27 janvier 2017

Un rappel a la raison


Des feux interdits été comme hiver



Source de pollution de l'air,
brûler ses déchets verts dans son 
jardin peut être puni d'une amende 
pouvant aller jusqu'à 450 €.
Les arrêtés préfectoraux stipulent 
que «le brûlage des déchets des 
parcs et jardins des particuliers et 
des collectivités est interdit en tout 
temps, ces déchets doivent donc 
être valorisés sur place 
(compostage, broyage) ou conduits 
en déchetterie équipée.

Les feux de chantiers sont interdits en tout temps sauf pour l'incinération sur place de bois infestés par des insectes xylophages.
L'usage du feu reste autorisé pour la destruction de déchets végétaux par certaines professions (pépiniéristes, forestiers, agriculteurs), sous conditions (vitesse du vent, surfaces, surveillance etc…). 
En zone rurale l'allumage de tous les feux de végétaux est interdit du 15 juin au 15 septembre.»
L'écobuage (brûlage de végétaux en place) des résidus de cultures est proscrit par les bonnes conditions agro-environnementales définies dans le cadre de la politique agricole commune.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire