samedi 27 mai 2017

M Finkielkraut délire


 
Marlène Schiappa répond 

à titre personnel au 

philosophe.

Qui l'accuse de ne s'en prendre qu'aux religions catholique et juive, et d'épargner l'islam.



«Quel honneur vous me faites !» avant de préciser «sans malice» qu’elle l’avait toujours considéré positivement comme «un chroniqueur de télévision». «Mais certains de mes amis pensent que vous êtes philosophe», ironise Marlène Schiappa. «Cela m’honore et me déçoit en même temps. Voyez-vous, même si je combats l’immense majorité de vos idées, je tenais en respect […] votre fonction de grand philosophe, d’Académicien». «Je pensais que vous fondiez vos réflexions sur des éléments tangibles, des sources contradictoires, des mises en perspective, et une analyse longue
« Je suis membre depuis des années de la plus vieille association laïque de France», je regrette que M Finkielkraut n’ait pris le temps de lui adresser «une question» et l’invite à se tourner désormais vers Google pour éviter de verser dans «la société du spectacle» qui critique «sans mesure des positions imaginaires d’une féministe progressiste».
Et de proposer, à l’occasion d’un improbable happy hour : «Si un jour, l’homme de valeurs que l’on me dit que vous êtes s’intéresse à la réalité de ma pensée philosophique, il sait désormais où m’interroger.» 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire