mardi 23 mai 2017

Mettre fin aux rumeurs




La désinformation est un 

ensemble de techniques 

de 

communication visant à 

donner une fausse image 

de la réalité,

dans le but de protéger 

des intérêts privés et/ou 

d'influencer l'opinion 

publique.

Le principe de Protections des 

sources d'information des 

journalistes ne permet pas toujours  
de décourager la désinformation,  

alors qu'il est facile de recouper et  

de vérifier les informations 

diffusées, par le questionnement 

d'autres sources d'informations 

avec rigueur, ou l'identité est 

également vérifiée, mais pas 

divulguée.


Toute personne qui propage une 

information (rumeur) et qui n'est 

pas capable d'apporter les preuves 

de la réalité de ses dires ou de ses 

écrits, ou ne peut montrer que les 

moyens mis en œuvre via son 

enquête lui laissaient penser que 

l'information était vraie, peut être 

condamnée.


Le délit de diffusion de fausse nouvelle est une Infraction en Droit Pénal prévue d'une part par l’article 27 de la loi du 29 juillet 1881 sur la presse, et d'autre part par l’art. L.97 du Code électoral.

En cas de diffamation, on risque une amende et des dommages et intérêts.
En cas d'atteinte à la vie privée, on ne risque pas d'amende car l'affaire est purement civile, mais des dommages et intérêts ou des publications judiciaires. l'Art 9 du Code Civil sur la vie privée.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire