jeudi 11 mai 2017

Se félicite Dominique Rondi-Sarrat.


Dominique Rondi-Sarrat

«Les finances de la commune vont mieux»


Des excédents en fonctionnement 
cumulé de plus
de 1 110 575,07 € et en 
investissement de plus de 302 
867,04 € la situation financière de 
la commune s'améliore.
Des résultats budgétaires qui 
satisfont
Dominique Rondi-Sarrat, la maire.

«En une année, la commune a 
réussi à multiplier par 2,5 fois ses 
résultats, la preuve que l'équipe 
municipale et l'ensemble des 
services ont réalisé ensemble de 
gros efforts d'économie».


La trésorerie actuellement disponible est de 1 900 000 €.
«La capacité de désendettement de la commune, grâce à tous ces efforts, est aujourd'hui très correcte, de l'ordre de 5 ans.
Les ratios sont satisfaisant selon la direction des finances locales», souligne la maire «En 2016, la ville a ralenti ses investissements : il fallait réagir pour mieux agir demain. Ce souci de prudence financière entre dans une logique prospective».
De gros projets sont lancés comme la construction du groupe scolaire, la réfection de l'avenue Charles-de-Gaulle, la restructuration des abords de la gare et de l'avenue des Terres-Noires : «ces projets ont demandé deux années d'investigation et de mobilisation tant des élus que des services pour convaincre et nouer des partenariats». Pour la municipalité, le budget 2017 est encourageant, «articulé autour d'une dynamique d'investissement et toujours sans augmentation d'impôts». 2017 sera marquée par de nombreux travaux en régie, des travaux d'entretien du patrimoine public : contrôle d'accès des bâtiments, climatisation de la médiathèque, accessibilité, travaux aux écoles, aires de jeux… et par l'engagement des phases opérationnelles des travaux de construction d'un groupe scolaire, de la réhabilitation de l'avenue Charles-de-Gaulle, l'extension du cimetière, la construction de vestiaires et d'un stade Foot 5. Des travaux de voirie, la révision du plan local d'urbanisme, opérations programmées sur plusieurs années, mais aussi les investissements nécessaires à l'amélioration des conditions de travail des agents et à la qualité du service public figurent aussi au programme. «Nous avons tenu le pari, redresser nos finances, pouvoir recourir à nouveau à l'emprunt sans hypothéquer l'avenir»,
Se félicite Dominique Rondi-Sarrat.

Nous attendons avec impatience les détracteurs en services commandés

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire