mardi 2 mai 2017

Un renvoi d'ascenceur


Varoufakis soutient Macron

«sans équivoque»

 

L'ex-ministre des Finances d'Alexis
 Tsipras rappelle le volontarisme 
déployé par Emmanuel Macron au
 moment de la crise grecque pour 
tenter de sauver le pays de la crise
 financière qui a ruiné son économie
 contrairement à ce que rabâche 

Marie Le Pen.


Un soutien venu de la gauche radicale en apparence étonnant pour le fondateur d'En Marche!, et qui ne doit pas laisser croire à un virage libéral de l'ex ministre grec, mais qui relève plutôt du sursaut citoyen.
Il est «scandaleux pour tout progressiste que de renvoyer dos à dos Le Pen et Macron», relève l'économiste. «Marine Le Pen est-elle vraiment une option moins inacceptable que son père .
C'est pour moi une véritable énigme», indique-t-il dans une critique à peine voilée à l'encontre de Jean-Luc Mélenchon.
«Bien sûr, nous souhaiterions tous, du moins ceux d'entre nous qui sont de gauche, que le système électoral français ne soit pas binaire.



Mais au-delà des impératifs dictés par le contexte, ce soutien de Varoufakis à Macron procède tout de même d'une conviction profonde.
«Il y a quelque chose de plus dans mon soutien à Emmanuel Macron: au cours de mon mandat en tant que ministre des finances de la Grèce au début de 2015, Emmanuel m'a révélé un côté de lui que peu de progressistes connaissent», confie l'ancien soutien de Syriza.
«Alors que la ‘troïka' des créanciers de la Grèce et le gouvernement de Berlin étranglaient les tentatives de notre gouvernement de gauche nouvellement élu pour libérer la Grèce du carcan de sa dette, Macron a été le seul ministre d'État en Europe à faire tout son possible pour nous aider.
Et il l'a fait en prenant un risque politique personnel», dévoile l'ancien ministre grec.
Et Yannis Varoufakis de détailler comment, contre l'avis de l'entourage de François Hollande, Emmanuel Macron aura tenté jusqu'à la dernière minute de convaincre les dirigeants européens d'épargner à la Grèce «une version moderne du Traité de Versailles».

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire