samedi 30 septembre 2017

Casse tête routier



POURQUOI ?

L'entrée de l'Ave des Terres Noires arbore un magnifique panneau interdisant son accès aux poids lourds de + 3,5 T. !!!
Alors qu'elle alimente une zac avec industries et un centre commercial !!!

2) Des panneaux routiers sur l'A68 font encore sortir les véhicules par la sortie 4 pour Montauban et Rabastens au lieu de la nouvelle sortie 5 !!!

3) Le Chemin du Théron débouche toujours sur la D888 indiquant le chemin à suivre pour rejoindre le centre commercial des Portes du Tarn … avec un passage à niveau à franchir, alors qu'il y un pont fraîchement construit !!!

4) Le faux rond point de ALDI est incompréhensible et va devenir dangereux !

jeudi 28 septembre 2017

VACCINS




11 vaccins recommandés

L’obligation de protection des 

enfants

sera, elle, maintenue avec des 

sanctions pénales

allant jusqu’à 2 ans 

d’emprisonnement

et 30.000 euros d’amende ?

Ainsi, un enfant qui aurait un handicap en raison d’un défaut de vaccination la société aurait «le droit de mettre en cause pénalement ses parents», a déclaré la Ministre.

Aucune sanction



DES INFRACTIONS

JAMAIS SANCTIONNÉES


La circulation des vélos sur les 

trottoirs, en sens interdit et sens 

éclairage ou gilets fluorescents, est 

devenue récurrente dans notre 

commune.

L'interdiction des véhicules de plus 

de 3t5

s'avère inapplicable, pour cause de 

livraisons locales :

boulangers, restaurants, ou 

matériaux de construction, Etc !!!

mercredi 27 septembre 2017

Ca finit par coûter cher



GIFI CONDAMNÉE POUR 


LICENCIEMENT ABUSIF


PAR LES PRUD’HOMMES


Celle-ci été condamnée à payer à 

Jacques plus de 32 000 euros de 

dommages et intérêts, 9 400 euros 

d'indemnités de licenciement et 

plus de 6 000 euros d'autres 

indemnités et rappel de salaires et 

les intérêts légaux sur 1 an.

Gifi devra également rembourser les 
indemnités de chômage à Pole emploi,  ça c'est aux prud'hommes

Licenciée le 15 juin 2016 et condamnée Septembre 2017, c'est très rapide.
 
Gifi va sûrement faire appel, ce qui va reporter le jugement au TGI de 24 mois minimum et augmenter les intérêts légaux et le remboursement des indemnités de chômage … cela finit par coûter cher !!!

mardi 26 septembre 2017

Scoop de mardi matin



Allons devoir retourner aux urnes



Quand le préfet aura accepté la 

démission de l'élue Laurence Blanc, 

de nouvelles élections seront 

provoquées dans les trois mois qui 

suivent car l'assemblée communale 

aura perdu le tiers de ses membres.



Ce départ annoncé hier après-midi sonne en effet le glas du conseil municipal de cette ville de 8 500 habitants. En effet, les articles L258 et L270 du code électoral stipulent : «Lorsque le conseil municipal a perdu, par l'effet des vacances survenues, le tiers de ses membres, il est, dans le délai de trois mois à dater de la dernière vacance, procédé à des élections complémentaires».
D Rondi Sarrat, la maire, ne paraît pas surprise par cette nouvelle démission : «C'est dans l'ordre des choses. Quand on veut tuer son chien, on dit qu'il a la rage.
Elle m'a déjà trahie une première fois en voulant devenir maire en 2015, puisqu'au départ elle faisait partie du groupe des dissidents avant de se raviser.
Depuis, elle a adhéré au PS, puis elle a rejoint tardivement La République en Marche (LREM)…
La rentrée scolaire s'est très bien passée à Saint Sulpice ce n'est pas grâce à elle puisqu'elle a été très absente cet été, alors qu'elle était notamment adjointe en charge de l'éducation, du périscolaire et de la jeunesse.
les Saint Sulpiciens trancheront en Janvier, si le préfet accepte sa démission  ?
LREM est en passe de devenir une auberge espagnole… pour certains ambitieux sans convictions bien arrêtées !!!

dimanche 24 septembre 2017

Il y a un gros effort à faire?




























En matière de formation 

professionnelle

le Medef est prescripteur 

de tout :

c'est lui qui décide des 

contenus et qui les valide 

en certifiant les 

diplômes !!!

Ce qui n'est pas toujours validé par 
leurs adhérents
Qui se plaignent en permanence de 
l'incompétence de leurs jeunes 
personnels diplômés